Les TICs à La Réunion

L’évènement TIC de l’année : 3 jours pour découvrir et comprendre les technologies et applications innovantes

Forum TIC 2007

Témoignages.re / 3 juillet 2007

L’ARTIC (Association Réunionnaise des Technologies de l’Information et de la Communication) organisera son second Salon professionnel les 2, 3 et 4 octobre prochains, de 9h à 17h30 sur le site de l’hôtel des Villas du Récif à Saint-Gilles.

JPEG - 21 ko
En 2005, la première édition du Forum TIC avait rencontré un franc succès. (photo d’archives)

Ce Salon à l’attention des décideurs, acheteurs, consultants, chefs d’entreprise, du secteur privé et public, leur offrira une opportunité unique de faire un tour quasi exhaustif des solutions TIC existantes sur le marché.

Ces trois journées regrouperont plus d’une quarantaine d’entreprises TIC intervenant sur l’île mais également à l’export, renforcées par l’animation de 60 ateliers et conférences qui permettront aux visiteurs de découvrir les dernières nouveautés mais également d’identifier les solutions TIC les plus adaptées à court, moyen ou long termes pour leur développement.

Les différents formats d’exposition offriront une fois de plus des rencontres pragmatiques orientées business pour susciter de nouveaux besoins ou valider des projets.

La Qualité sera le fil rouge de ce Salon au travers de la présentation de la Charte Qualité ARTIC élaborée par la Commission Qualité/ Image de l’ARTIC auprès des professionnels et partenaires institutionnels.

Cette seconde édition du Forum TIC 2007 est résolument tournée vers le progrès, l’innovation, la découverte des savoir-faire des entreprises réunionnaises en matière de nouvelles technologies : plus qu’une vitrine du savoir-faire des entreprises réunionnaises membres de l’ARTIC, c’est la possibilité de s’approprier, de toucher du doigt une technologie en compagnie d’un grand panel de professionnels avec, en ligne de mire, la promotion de la démarche qualité pour tous.

Christine Niox-Château, Chargée de Mission ARTIC


Répondre aux attentes des professionnels

Rencontre avec Philippe Rousseau, Président de la Commission Salon Professionnel de l’ARTIC composée de Jean Sébastien Assens, société Géode ; Pierre Gigord, société PG Consultants ; Frédéric Trinez, société TSR et Christine Niox-Château, Chargée de mission à l’ARTIC.

CNC : Pouvez-vous nous rappeler l’objectif de ce Salon et quelle sera sa particularité cette année ?
- Philippe Rousseau : L’objectif principal reste le même que celui qui a déclenché la première édition, à savoir l’organisation de rencontres entre professionnels souhaitant, d’un côté, présenter leur savoir-faire produits ou services, et de l’autre, découvrir des solutions qui répondent une réflexion d’évolution de leur entreprise accompagnée par les nouvelles technologies.

En quoi ce Salon sera-t-il différent du Salon Cyber de novembre 2006 ?
- Le Salon Cyber reste un Salon grand public qui répond principalement aux attentes du marché domestique. En créant l’alternance avec ce Salon historique, nous avons souhaité poursuivre cette dynamique d’information en l’orientant ostensiblement vers les professionnels qui ne trouvent pas dans un Salon populaire les réponses aux besoins complexes de leur entreprise ou collectivité.

La totalité des stands est d’ores et déjà réservée avant la fin juin 2007 avec une demande multipliée par deux : 34 stands en 2007 au lieu de 19 en 2005, comment expliquez-vous cet engouement ?
- Le réel succès rencontré par le Forum 2005 a fini de convaincre les hésitants, tant par la qualité des prestations proposées que par la couverture médiatique et le nombre de visiteurs attendus.
Par ailleurs, notre secteur est très dynamique, avec une réelle compétition. Être présent au Forum 2007 devient un objectif stratégique et concurrentiel quasi évident pour la plupart de nos membres.
Enfin, au-delà de cette saine émulation, les professionnels veulent montrer leur implication utile dans le développement des TIC à La Réunion. La convergence et le multimédia sont au cœur de tous les débats publics et privés, les entreprises réunionnaises veulent montrer le rôle qu’elles jouent dans cette évolution darwinienne.

Ce Salon s’adressera-t-il uniquement aux spécialistes ?
- Oui et Non.
Oui parce qu’inévitablement, les spécialistes savent qu’ils trouveront de la matière pour affiner leurs études ou obtenir la validation définitive de leurs projets.
Non parce qu’un chef d’entreprise TPE ou PME même bien informé n’est pas un spécialiste des TIC, mais il sait que ces technologies peuvent contribuer activement à son développement.
De plus, il a rarement le temps de se consacrer à des réflexions approfondies sur le sujet ou pour recevoir les différentes entreprises, alors qu’en consacrant ne serait-ce qu’une journée ou une demi-journée à la visite du forum, il pourra rencontrer un maximum d’experts ou assister à des conférences qui l’aideront à y voir plus clair et peut-être construire un premier schéma directeur d’évolution de son réseau Voix Données, Vidéo.

Quelle forme prendra ce Salon et combien de visiteurs attendez-vous ?
- L’objectif est de recevoir entre 1.000 et 2.000 visiteurs. Pour cela, nous avons étalé notre Forum sur 3 jours au lieu de 2, en 2005. Nous nous sommes également rapprochés du MEDEF Réunion, qui sera présent pour recevoir et orienter l’ensemble de ses adhérents vers les différents stands et ateliers, mais aussi pour proposer une formation immédiate aux Technologies de l’Information et l’attribution du Passeport Numérique. Un sésame qui leur permettra d’obtenir un accueil et des conditions particulières auprès des professionnels participant à ce programme lancé par le gouvernement.

À quelle date pourra-t-on prendre connaissance du programme des réjouissances (thèmes des ateliers et conférences) ?
- Le détail du programme des conférences et ateliers sera disponible courant septembre. Cependant, en s’adressant à l’ARTIC, vous pouvez d’ores et déjà obtenir la liste des entreprises participantes.


Montrer le dynamisme de la filière TIC à La Réunion

Quatre questions à Manuel Warlop, Président de la Commission Qualité/Image de l’ARTIC.

Pourquoi avoir choisi de mettre en place cette Commission au sein de l’ARTIC et présentez-nous les membres actifs de votre Commission ?
- A l’origine de cette création, une enquête auprès des entreprises réunionnaises menée par IPSOS qui a révélé une méconnaissance de la filière et une mauvaise perception de la qualité de service des acteurs locaux. Nous avons donc décidé de constituer un groupe de travail afin de répondre aux attentes des Réunionnais en termes de service autour des nouvelles technologies. Rapidement, quelques membres se sont montrés très intéressés par ce thème de la qualité et ont donc intégré la Commission. Les membres actifs sont aujourd’hui : Joane Adam (Young & Rubicam), Yannick Berezaie (DIAF OI), Hervé Chenayer (Vibrason) et moi-même (ISODOM). D’autres membres nous rejoignent plus occasionnellement pour nous apporter leur contribution dans nos projets.

Quels sont les enjeux d’une démarche Qualité TIC ?
- Les enjeux sont de deux ordres : tout d’abord, appuyer les membres de la filière dans leur démarche d’amélioration et les sensibiliser aux piliers fondamentaux du management de la qualité ; ensuite, promouvoir, en collaboration avec les autres Commissions de l’ARTIC, toute la filière auprès des institutions et des entreprises réunionnaises afin de démontrer la qualité et la valeur ajoutée des acteurs locaux dans le domaine des TIC.

De quelle manière allez-vous sensibiliser les professionnels sur le Forum à ce propos ?
- Le thème de la qualité sera un réel fil conducteur de cette 2ème édition du Forum TIC. Nous comptons présenter notre projet phare qui est la mise en place d’une charte qualité TIC réunionnaise. Plusieurs présentations seront organisées tout au long du forum pour que le public présent puisse connaître les mesures et les engagements que nous souhaitons prendre pour structurer la filière.

Quels sont vos objectifs pendant ce Salon ?
- Notre principal objectif est de montrer aux entreprises et institutions qui se déplaceront sur le forum le dynamisme et le souci d’amélioration permanent de la filière TIC à La Réunion. Nous voulons également que les acteurs locaux soient reconnus à leur juste valeur afin d’éviter la fuite des projets d’envergure en dehors de notre département lorsque toutes les compétences requises sont disponibles localement. Enfin, nous espérons que ce thème de la qualité participera à faire de cette manifestation un réel succès tant pour les visiteurs que pour les entreprises exposantes.


An plis ke sa

Pour toute information complémentaire ou pour demander une invitation, vous pouvez contacter le bureau de l’ARTIC, Christine Niox-Château ou Nadine Boutelet :
Tel : 0262.92.24.50
Fax : 0262.97.91.85
Site Internet : www.artic-asso.org