Les TICs à La Réunion

La CÉCI-BASE un espace numérique pour les déficients visuels

Témoignages.re / 7 octobre 2008

La CÉCI-BASE est un espace numérique accessible aux déficients visuels qui leur offre plus d’autonomie. Le Conseil Général de La Réunion met en place dans le sud de l’île ce dispositif d’accès aux Technologies de l’Information et de la Communication dédié aux personnes aveugles et malvoyantes. La Céci-Base permet à ce public de surfer sur l’Internet, de lire en braille audio ou gros caractères et de découvrir des outils informatiques adaptés.

JPEG - 29.6 ko
Nassimah Dindar : « Le Conseil Général de La Réunion, devenant ainsi chef de file dans le secteur du handicap, œuvre pleinement à apporter aux personnes en situation de handicap, une meilleure intégration dans notre société. »

Lors de la séance publique du 4 décembre 2002, le Conseil Général a voté ses orientations politiques et stratégiques dans le domaine des Technologies de l’Information et de la Communication.
La Collectivité s’est notamment donnée pour objectif de permettre le développement des usages à la Réunion en soutenant la création d’espaces publics numériques (EPN) de référence : les cyber-bases.
Afin de permettre au public handicapé physique d’accéder aux cyber-bases, des préconisations d’accessibilité ont été introduites dans les documents de l’appel à projets.
En ce qui concerne le public déficient visuel, un seul lieu d’accès aux TIC existait à la médiathèque de Sainte Marie. L’équipement de tous les espaces publics numériques avec du matériel d’accessibilité pour déficient visuel (plage braille, logiciel de synthèse vocale, loupe, ...) s’avérait difficile en raison du coût élevé engendré, des difficultés que rencontre ce public pour se déplacer et de la nécessité de personnes spécialisées pour accueillir et former ce public.
La commission permanente du 9 juillet 2003 a validé le principe d’un projet qui consistait à aménager un espace numérique accessible au public déficient visuel à Saint-Pierre. Le lieu pressenti pour cet espace était le Point Info Santé Sud.
La déficience visuelle pourrait concerner 5000 personnes dans le sud de l’île.
Il s’agit d’une population dispersée souvent rurale. 75% des personnes interrogées rappellent leurs difficultés de déplacement.
Les TIC apparaissent comme un formidable outil d’intégration sociale pour les handicapés visuels (autonomie, accès à l’information, lecture, ...). Enfin, il semble indispensable de prévoir un dispositif mobile pour faire de l’animation de proximité, en complément du lieu d’accueil fixe du public.

Pourquoi le Ceci-Base ?

Grâce aux Technologies de l’Information et de la Communication, les personnes handicapées visuelles peuvent atténuer, ou faire disparaître ces difficultés. La Céci-base propose aux personnes aveugles et malvoyantes de découvrir des outils informatiques adaptés à leur handicap. Ce public peut donc surfer sur l’Internet, lire en braille audio ou gros caractères. De la simple loupe à l’ordinateur vocale, pour se divertir ou s’instruire, la Céci-Base aide les déficients visuels à communiquer et à mieux s’informer.
Lire le journal, lire un livre, s’informer sur ses droits, gérer ses comptes bancaires, faire du shopping redeviennent des gestes accessibles. Plus encore, l’accès aux Technologies de l’Information et de la Communication est pour les déficients visuels un moyen de communication complètement transparent facilitant les échanges entre déficients visuels et voyants (notamment envoi de mail).
Ainsi, les locaux de la Céci-base se composent d’une surface de 80m2, dont une salle polyvalente de 40m2, 2 bureaux dont un accessible au public et un hall d’accueil. Ils permettent d’accueillir beaucoup plus de monde qu’auparavant. En trois ans, dans les anciens locaux, l’équipe n’avait pu ouvrir ses portes qu’à 100 personnes. Depuis février 2008, plus de 300 personnes sont déjà venues dans les nouveaux locaux.

Et comme l’a précisé la Présidente du Conseil Général, Nassimah Dindar : « Le Conseil Général de La Réunion, devenant ainsi chef de file dans le secteur du handicap, œuvre pleinement à apporter aux personnes en situation de handicap, une meilleure intégration dans notre société. »


Le handicap visuel à La Réunion

Un déficient visuel est une personne dont l’acuité visuelle est faible (malvoyante) voire nulle (aveugle).
Quelques chiffres clés pour la Réunion (approximation) :
• 1 à 2% de déficients visuels soit environ 15.000 personnes
• Sur ces 15.000 personnes, environ 90% seraient mal voyants et 10% non-voyants.
• Sur ces 15.000 personnes, 70% seraient des personnes âgées.


Cycle Interculturel - Interreligieux

"Réunionnais mon religion", film de 13 minutes sur La Chapelle la Misère de St. Gilles-les-Hauts, suivi d’échanges avec Daniel Singaïny
Mardi 7 octobre 2008, 18h30 - 20h00 salle Jean de Puybaudet
Centre Saint Ignace, 31 rue Sainte-Anne, Saint-Denis / www.jésuites.com.re