Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Développement > Quel avenir

La Réunion terre de recrutement de militaires

Conséquence du chômage

samedi 23 mars 2024, par Manuel Marchal


A chaque opération médiatique organisée par l’armée, il est quasiment systématiquement rappelé que La Réunion fournit plus de candidatures que la moyenne pour devenir militaire. C’est une des conséquences du chômage massif qui touche notre île depuis des décennies.


Hier, des lycéens étaient invités à la base navale du Port, la 3e base de la Marine française en termes d’importance. Ils sont notamment montés sur un navire militaire qui assure des patrouilles dans la zone maritime revendiquée par Paris.
Comme bien souvent, il a été dit hier par un officier que La Réunion fournit beaucoup de candidats aux forces armées. Par rapport à sa population, La Réunion fournit un important contingent d’engagés, soit plus que la moyenne dans un pays comme la France.
L’explication donnée est le patriotisme et la volonté de servir la France. Or, la réalité est ailleurs.

A La Réunion, plus de la moitié des jeunes sortis du système scolaire sont au chômage. Cette situation découle d’un système qui n’a pas pour priorité le développement de La Réunion.
L’armée offre une sécurité de l’emploi et une perspective d’évolution de carrière qui n’est pas la norme à La Réunion.
Logiquement, le principal objectif doit être le plein emploi. C’est le moyen le plus efficace de lutter contre la pauvreté.
Si à la sortie de l’école, tout jeune Réunionnais est assuré d’avoir un travail, sans doute les vocations de militaires diminueront.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus