Première dans l’histoire de l’humanité

La sonde chinoise porteuse d’échantillons de la face cachée de la Lune en route vers la Terre

4 juin

Le module d’ascension de la sonde chinoise Chang’e-6 a décollé de la surface de la Lune mardi matin, transportant des échantillons collectés de la face cachée de la Lune, exploit sans précédent dans l’histoire de l’exploration lunaire.

Le module d’ascension de la sonde chinoise Chang’e-6 est entré ce matin sur une orbite prédéfinie autour de la Lune, a indiqué l’Administration nationale de l’espace de Chine (ANEC).
La sonde Chang’e-6, composée d’un orbiteur, d’un atterrisseur, d’un module d’ascension et d’une capsule de retour, comme son prédécesseur Chang’e-5, a été lancée le 3 mai. La combinaison de l’atterrisseur et du module d’ascension s’est posée sur la zone d’atterrissage désignée dans le bassin pôle Sud-Aitken le 2 juin.
Le vaisseau a accompli sa mission d’échantillonnage intelligent et rapide, et les échantillons ont été rangés dans un conteneur à l’intérieur du module d’ascension de la sonde comme prévu.
Au cours de l’échantillonnage et d’emballage, les chercheurs ont effectué un échantillonnage simulé dans un laboratoire sur la Terre, sur la base des données de détection renvoyées par le satellite relais Queqiao-2, fournissant un soutien important à la prise de décision et aux opérations dans chaque étape.
« La mission a résisté à l’épreuve de la température élevée sur la face cachée de la Lune », a déclaré l’ANEC.
Une fois l’échantillonnage terminé, le drapeau national chinois transporté par l’atterrisseur a été déroulé pour la première fois sur la face cachée de la Lune.

A la Une de l’actuChine

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?