Quel avenir

La consigne des bocaux et bouteilles en verre est de retour à La Réunion

Lettre de l’Ademe

Témoignages.re / 30 janvier 2021

Pourquoi jeter quand on peut réutiliser ? C’est de ce constat qu’est né le projet REUTILIZ, qui propose une solution pour réduire le gaspillage du verre à La Réunion, via la mise en place d’une consigne. Ce projet, soutenu par l’ADEME dans le cadre de son appel à projets « Économie circulaire et déchets » (2e édition – 2019), est en phase d’expérimentation depuis le mois de septembre 2020.


Le réemploi et la réutilisation des emballages ménagers en verre est une priorité face aux enjeux de réduction de la consommation de ressources et matières ; cette pratique est également un levier important pour aller vers une consommation plus responsable.

Les politiques européenne et française mettent en priorité la prévention des déchets ; cette priorité est renforcée par le programme national de prévention des déchets 2014/2020 et par la loi sur la transition énergétique qui porte des objectifs ambitieux pour orienter l’économie française vers une économie circulaire ; on retient en particulier l’objectif de - 10 % de Déchets ménagers et assimilés (DMA) par habitant.

À La Réunion, ce sont 30 500 tonnes de verre qui sont jetées dans les bornes chaque année (Source MODECOM) et 50 % de ces déchets partent en Afrique du Sud. Ils sont broyés puis refondus et retournent ensuite dans le circuit de commercialisation.
Pour La Réunion, ces flux représentent un coût économique et un bilan carbone important alors que le verre est un matériau noble et réutilisable. Face à ce constat, l’association Réutiliz a été créée en mars 2019. Son ambition est de permettre un retour à la « consigne » à La Réunion en proposant un service de collecte, nettoyage et de redistribution des contenants en verre.

La phase expérimentale de ce projet de consigne est lancée depuis le mois de septembre et devrait durer 6 mois. Quatre points de collecte ont été déployés dans l’ouest et les consommateurs ont maintenant un rôle primordial à jouer. En effet, si cette phase expérimentale s’avère concluante, des points de collecte seront déployés sur l’ensemble du territoire !