La Réunion et les Réunionnais sont dans l’espace

9 janvier, par Guy Pignolet

L’ADN contenu dans une mèche de cheveux de Guy Pignolet a été envoyée dans l’espace. Le scientifique réunionnais raconte cet événement.

A 11h18 heure de la Réunion, depuis Cap Canaveral où il était tout juste deux heures du matin, j’ai vu décoller pour son vol inaugural de la fusée Vulcan-Centaur, avec à son bord une mèche de mes cheveux porteuse de mon ADN, et donc de l’ADN de tous les Réunionnais, puisqu’en tant qu’êtres humain, nous avons tous environ 2 % d’ADN en commun !
Quatre minutes plus tard nous avions passé la Ligne de Karman, et nous étions déjà sortis de la planète Terre. Un quart d’heure plus loin, à bord de la mission ENTERPRISE de Celestis, sur le deuxième étage Centaur, nous étions déjà sur une orbite lunaire, en route vers une orbite finale proche de la planète Mars sur laquelle nous tournerons plus loin qu’aucun autre Français qui est allé dans l’Espace, en compagnie des cendres des vedettes de la série télévisée Star Treck et de celles du Général de l’Armée de l’Air Léon Raymond Debord qui avait été le principal soutien du projet collégien Spoutnik-40-ans avec l’ingénieur Réunionnais d’origine russe Vladimir Syromiatnikov à qui nous avons consacré la Porte des Mondes — - -

La Réunion ouvre une nouvelle ère de l’histoire de l’Humanité. Dans le bus qui nous ramenait de la zone de lancement vers l’hôtel j’avais les yeux mouillés et je n’avais pas de mots pour exprimer ce que je ressentais.

Guy Pignolet


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?