Chiffres officiels du chômage à La Réunion

173770 travailleurs réunionnais à la recherche d’un emploi

26 janvier

France Travail a publié les derniers chiffres officiels du chômage à La Réunion. 173 770 Réunionnais étaient inscrits à l’ex-Pôle emploi durant le 4e trimestre 2023. C’est quasiment le même nombre que voici un an. C’est toujours exceptionnellement élevé. Cela traduit le maintient dans le sous-développement économique de La Réunion, principale cause de la pauvreté dans notre île.

« Au quatrième trimestre 2023, à La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit en moyenne sur le trimestre à 115 820. Ce nombre baisse de 0,7 % sur le trimestre (soit -820 personnes) et de 2,7 % sur un an.
En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 0,2 % ce trimestre (-0,6 % sur un an).
À La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité (catégories A, B, C) s’établit en moyenne à 153 540 au quatrième trimestre 2023. Ce nombre est stable sur le trimestre et diminue de 1,3 % sur un an.
En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 1,0 % ce trimestre (+0,3 % sur un an). »

115 820 demandeurs d’emploi en catégorie A

« À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A diminue de 1,0 % pour les hommes (-2,3 % sur un an) et de 0,4 % pour les femmes (-3,1 % sur un an).
Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente à La Réunion de 0,9 % pour les moins de 25 ans (+3,1 % sur un an), recule de 1,1 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (-3,5 % sur un an) et de 0,8 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (-3,7 % sur un an). »

153 540 demandeurs d’emploi en catégories A, B, C

« À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente de 0,1 % pour les hommes (-0,8 % sur un an) et recule de 0,1 % pour les femmes (-1,7 % sur un an).
Sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente à La Réunion de 1,4 % pour les moins de 25 ans (+3,8 % sur un an), recule de 0,2 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (2,1 % sur un an) et de 0,4 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (-2,1 % sur un an). »

78 340 travailleurs inscrits depuis plus d’un an

« À La Réunion, sur un trimestre, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus diminue de 0,3 % (-5,4 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d’un an progresse de 0,3 % (+3,4 % sur un an).
L’ancienneté en catégories A, B, C est mesurée par le nombre de jours où le demandeur d’emploi a été inscrit, de façon continue, en catégories A, B, C. Une sortie d’un jour de ces catégories réinitialise l’ancienneté. D’autres indicateurs, tel que le nombre de personnes inscrites en catégorie À un certain nombre de mois sur une période donnée, peuvent éclairer d’autres dimensions de l’ancienneté ou de la récurrence sur les listes de France Travail dans ces catégories. »

Entrées et sorties de catégories A, B, C

« À La Réunion, le nombre moyen d’entrées en catégories A, B, C au quatrième trimestre 2023 augmente de 1,4 % par rapport au trimestre précédent (+0,7 % sur un an).
Au quatrième trimestre 2023, les entrées pour démission (-2,0 %), retour d’inactivité (-8,4 %) et motif indéterminé (-3,1 %) sont en baisse entrées pour fin de contrat (+5,3 %), fin de mission d’intérim (+5,0 %), rupture conventionnelle (+1,4 %), licenciement économique (+9,1 %), licenciement (+6,7 %), première entrée sur le marché du travail (+19,4 %), réinscription rapide (+1,8 %) et autres motifs (+2,9 %) sont toute hausse.
À La Réunion, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C au quatrième trimestre 2023 diminue de 1,9 % par rapport au trimestre préc (-1,0 % sur un an).
Au quatrième trimestre 2023, les sorties pour reprise d’emploi déclarée (-6,9 %), cessation d’inscription pour défaut d’actualisation (-2,1 %) radiation administrative (-9,6 %) sont en baisse. Les sorties pour entrée en stage ou en formation (+10,4 %), arrêt de recherche (+1,4 %) et & cas (+2,2 %) sont en hausse. »

A la Une de l’actuLuttes pour l’emploiImpasse du modèle

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?