Lutte pour l’emploi

ARML Océan Indien : Mission locale Mayotte intégrée au réseau des Missions locales de La Réunion

6 décembre 2023

Lors de son assemblée générale annuelle en juin dernier, l’Association Régionale des Missions Locales a officialisé l’intégration de la Mission Locale de Mayotte. Cette intégration est aujourd’hui confortée par un nouveau nom : l’ARML de La Réunion devient l’Association Régionale des Missions Locales Océan Indien.

Au fil des travaux menés au sein de la commission ultramarine de l’Union National des Missions Locales, c’est naturellement que ce rapprochement Réunion-Mayotte s’est imposé. Des problématiques communes, des interconnexions évidentes, ce rapprochement va notamment permettre de mutualiser les travaux et d’améliorer les accompagnements en faveur de nos jeunes, la Mission Locale de Mayotte bénéficiant désormais de l’appui apporté par l’ARML sur l’ensemble des thématiques animées régionalement.
KABAR M’PARANO, la première action mutualisée : priorité à l’interconnaissance
Dans le cadre de ce récent rapprochement, les Missions Locales de l’île et de Mayotte ont conjointement pensé une action de rassemblement. Rencontre, échange, partage, c’est ce que signifie Kabar en créole et M’Parano en mahorais.
C’est en ce sens que Kabar M’Parano est né. En partenariat avec l’AREP (Association Réunionnaise d’Education Populaire) et le soutien d’UNIFORMATION et de la DILCRAH, du 20 novembre au 1er décembre, s’est tenu différentes actions (ateliers, rencontres avec les familles mahoraises, immersions au sein des Missions Locales Est, Nord, Ouest et Sud) pour assurer l’interconnaissance de l’histoire de la culture et du social des deux îles. Pour l’occasion, ce sont 8 conseillers en insertion professionnelle (CIP) de la Mission Locale de Mayotte qui ont fait le déplacement.
Cette approche a notamment permis de développer une meilleure intercompréhension des problématiques des 2 îles et d’outiller les conseillers des Missions Locales de La Réunion et Mayotte pour mieux orienter les jeunes mahorais dans leur projet vers La Réunion et vice-versa.
« Il est important pour nous de promouvoir ce type d’actions qui valorisent l’interculturalité. L’échange, le dialogue, la connaissance entre les différentes cultures de l’île, c’est ce qui permet de mieux lutter contre les préjugés, les stéréotypes et donc la discrimination. » Brian Tourré, référent local de la DILCRAH « Cela a été un honneur pour nous d’accueillir nos homologues mahorais, il y a eu énormément d’échanges, cela nous a permis mieux de comprendre la typologie de nos jeunes mais également de mutualiser de nombreuses pratiques entre conseillers réunionnais et conseillers mahorais. » Valérie, conseillère en insertion à la Mission Locale
La prochaine action est déjà prévue pour fin janvier, avec cette fois l’immersion de 8 CIP des Missions Locales de la Réunion à Mayotte.

A propos des Missions Locales

Le rôle des Missions Locales créées en 1982 à titre expérimental, est défini par le Code du travail aux articles L5314-1 et suivants qui leur confèrent une mission de service public.
Présentes sur l’ensemble du territoire de la République, les 440 Missions Locales exercent une mission de proximité, avec un rôle essentiel : accompagner tous les jeunes sortis du système de formation initiale, âgés de 16 à 25 ans, qui le souhaitent ou qui en expriment le besoin, dans leur parcours d’accès à l’emploi, à la formation et à l’autonomie sociale (santé, logement, mobilité, etc.).
Les Missions Locales de La Réunion : 4 Missions Locales, 530 professionnels et 30 000 jeunes accompagnés par an
La Mission Locale de Mayotte : 100 professionnels et 7100 jeunes accompagnés

Luttes pour l’emploiIle de Mayotte

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?