Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Economie

« La réforme de l’octroi de mer doit bénéficier aux Réunionnais ! »

Communiqué de la Plate-forme

mardi 2 avril 2024


Suite à sa réception vendredi par le premier président de la Cour des comptes, la délégation de la Plate-forme a publié ce samedi un communiqué signé par les représentants de ses différentes composantes : PCR, PS, Ansanm, Banian, majorité municipale de Cilaos et Europe écologie les Verts. Le communiqué fait part des propositions de la Plate-forme suite au rapport de la Cour des comptes au sujet de l’octroi de mer.


« Nous ne sommes pas contre une réforme de l’octroi de mer mais celle-ci n’est possible que si elle bénéficie aux Réunionnaises et Réunionnais.
Dans un contexte de vie chère et d’inflation, toute réforme doit viser à améliorer le pouvoir d’achat des foyers à faibles revenus en particulier pour les produits de consommation courante avec un objectif d’alignement sur les prix pratiqués au national.

Dans un territoire marqué par un taux de chômage très élevé, toute réforme doit viser à favoriser l’emploi local, au-delà même de l’objectif indiscutable de protection des emplois industriels.
Toute réforme devra garantir la qualité de nos actions publiques et de nos services à la population par un financement pérenne et dynamique, indissociable d’une responsabilité locale décentralisée.
Nous évoquons ici des services en proximité indispensables à la vie de nos concitoyens : état civil, immobilier et restauration des établissements scolaires, accompagnement social via les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS), mais aussi transports publics et politiques environnementales pour n’en citer que quelques-uns.

En ce sens, nous devons respecter de grandes étapes :
Faire la transparence totale sur la formation des prix localement
Faire une étude d’impact sur les évolutions de fiscalités sur la consommation
Associer l’ensemble des Réunionnaises et des Réunionnais à la réflexion

Nous allons dans les prochains jours formaliser une série de demandes urgentes auprès du Gouvernement :
- Organiser une réunion entre une représentation réunionnaise large, à laquelle nous serons associés, et les ministres déléguée aux Outre-mer Marie Guévenoux et délégué aux Comptes Publics Thomas Cazenave afin de poser les conditions de la réforme afin de révéler les véritables intentions du gouvernement.
- Missionner le Préfet de La Réunion et l’OPMR pour établir la transparence de la formation des prix comme travaux préparatoires à la réforme.
- Mettre en œuvre la CTAP élargie afin de préparer le travail approfondi et concerté à réaliser.
L’État comme le Conseil régional peuvent prendre cette initiative.

Cette réforme est essentielle pour l’avenir de La Réunion. Elle doit se faire en toute transparence pour le seul intérêt des Réunionnaises et des Réunionnais.
Nous y veillerons !

Signataires :
Éricka Bareigts, Maire de Saint-Denis, 1ère secrétaire fédérale du Parti Socialiste
Audrey Belim, Sénatrice de La Réunion
Maurice Gironcel, Maire de Sainte-Suzanne, Secrétaire du PCR
Olivier Hoarau, Maire du Port, Président de ANSANM
Philippe Naillet, Député de La Réunion
Geneviève Payet, secrétaire régionale EELV
Patrice Selly, Maire de Saint-Benoît, Président de BANIAN
Jacques Techer, Maire de Cilaos


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus