Du 21 au 25 avril à Nairobi au Kenya

Les préparatifs du Sommet Connected Africa 2024 battent leur plein

16 avril

Les préparatifs du premier événement de l’année en matière de TIC sur le continent, le Sommet Connected Africa 2024, vont bon train, a confirmé le secrétaire du Cabinet chargé de l’information, des communications et de l’économie numérique du Kenya, Eliud Owalo. Plus de 30 institutions du secteur privé et dirigées par le gouvernement se préparent à présenter les innovations technologiques.
Le Sommet servira de plate-forme où les dirigeants africains pourront positionner l’agenda technologique africain en vue du Sommet des Nations Unies sur le futur qui se tiendra en septembre 2024 et déterminer leur rôle dans les technologies vertes et la gouvernance de l’IA générative pour les réalités africaines.

S’exprimant aux Uhuru Gardens, à Nairobi, où il a effectué une reconnaissance de l’événement qui débutera le 21 de ce mois, Eliud Owalo, secrétaire du Cabinet chargé de l’information, des communications et de l’économie numérique du Kenya, a indiqué que tous ses efforts étaient déployés dans le cadre de l’événement visant à façonner l’avenir d’une Afrique connectée.

Il a également organisé une session avec plus de 30 institutions dirigées par le gouvernement et le secteur privé. Les institutions d’Europe, d’Amérique, d’Asie, du Kenya et du continent africain dans son ensemble présenteront les dernières avancées en matière d’innovation technologique en tant que sponsors du sommet. Le sommet nourrit des idées innovantes et des partenariats qui exploitent la technologie pour faire avancer le programme de développement de l’Afrique.

Le Sommet servira de plate-forme où les dirigeants africains pourront positionner l’agenda technologique africain en vue du Sommet des Nations Unies sur le futur qui se tiendra en septembre 2024 et déterminer leur rôle dans les technologies vertes et la gouvernance de l’IA générative pour les réalités africaines.

« Nous avons invité des chefs d’État, des entreprises technologiques mondiales, des diplomates et des leaders d’opinion de la technologie afin que nous réfléchissions ensemble comme une seule famille africaine dans l’espace technologique. Nous envisageons qu’à la fin de ce sommet, nous aurons élaboré une feuille de route technologique pour l’Afrique qui pourra nous guider dans le renforcement de nos politiques, lois et réglementations tout en brisant les barrières géographiques. » a déclaré Eliud Owalo. « Ce sommet sera une plate-forme majeure qui permettra à l’Afrique de penser comme une seule famille du secteur mondial des TIC », a-t-il ajouté.

Les sponsors locaux, régionaux et mondiaux qui participeront au sommet du 21 au 25 avril à Nairobi comprennent GIZ-Team Europe, Safaricom, Huawei Technologies, Dell Technologies Inc., Cisco, AWS, KCB, Oracle, Soliton Telmec, KEPSA, HP. , Liquid Intelligent Technologies, Nokia, NiaFibre, Fortinet, Airtel, Kaspersky, Sybl, Teltonika Networks et A-Z Technologies.

Le sommet sera également soutenu par des agences gouvernementales et des organismes de réglementation qui participeront également en tant qu’exposants, soulignant les efforts de collaboration entre les secteurs public et privé pour faire progresser les initiatives de connectivité.

A la Une de l’actuNumérique et digitalisation

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?