Economie

Billet d’avion gratuit pour aller faire du tourisme en France : c’est possible avec la Région Réunion

Incroyable mais vrai : une collectivité responsable du tourisme à La Réunion plombe ce secteur

Manuel Marchal / 14 octobre 2020

Le 7 juillet dernier, la Région Réunion a réactivé le dispositif dit de « continuité territoriale », en réalité une subvention versée aux compagnies aériennes sous forme de bons de réduction distribué à des personnes voulant voyager en France. Mais à l’heure où les compagnies aériennes ont lancé une guerre des prix pour remplir leurs avions, le montant de l’aide versée par la Région Réunion est désormais supérieure au prix du billet d’avion. Il est donc possible d’aller gratuitement faire du tourisme en France pour y dépenser son argent grâce à la Région Réunion.

JPEG - 45.4 ko
Extrait de la présentation du dispositif par la Région Réunion.

Collectivité en charge du tourisme, la Région Réunion se présente comme soutien de ce secteur fortement ébranlé par la crise COVID-19. Pour joindre le geste à la parole, elle a même consacré un budget à la mise en place des bons de réduction qui sont acceptés par des professionnels.
Force est de constater que La Réunion n’a pas profité d’une situation unique cette année : notre île était la seule destination touristique de l’océan Indien à accepter des touristes sans aucune contrainte. En effet, depuis le 11 juillet, aucune quarantaine ni de test de dépistage à l’arrivée sont obligatoires. La seule contrainte est de présenter un résultat de test négatif à la COVID-19 datant de rois jours avant le départ, document aisément falsifiable selon plusieurs témoignages, d’autant plus que les comptoirs d’enregistrement dans les aéroports n’ont aucun moyen de vérifier la véracité d’un papier avec entête d’un laboratoire.
Malgré la fermeture totale de Maurice et de Madagascar, et une réouverture très prudente des Seychelles, La Réunion restée totalement ouverte a vu sa fréquentation fortement chuter.

Billets d’avion à moins de 300 euros

Dans ses conditions, la réactivation de l’aide au voyage en France par la Région Réunion contrecarre le soutien au tourisme dans notre île. En effet, il encourage les projets de vacances en France. Il a donc pour conséquence de stimuler la dépense de touristes réunionnais à 10.000 kilomètres d’ici, c’est autant d’argent qui aurait dû bénéficier à notre économie.
Dans le même temps, l’aide de la Région Réunion est très généreuse : 300 euros par billet d’avion pour un quotient familial inférieur à 26.000 euros, 450 euros pour un quotient familial inférieur à 6.000 euros.
Depuis la fin des vacances scolaires, les compagnies desservant La Réunion se livrent à une guerre des prix. French Bee et Air France propose des prix inférieurs à 300 euros l’aller-retour entre La Réunion et la France. Les autres compagnies doivent s’aligner. Cela signifie que le montant plus faible de l’aide versée par la Région Réunion est déjà plus importante que le prix d’un aller-retour. C’est ainsi que la Région Réunion rend donc possible le voyage gratuit entre La Réunion et la France. Nul doute que ce phénomène va encore amplifier l’appel d’air pour aller dépenser son argent en France.
Cette situation incroyable découle d’une volonté politique : utiliser les fonds publics afin de se construire une popularité pour se maintenir au pouvoir. Elle met aujourd’hui la Région Réunion dans la situation suivante : elle subventionne à 100 % toute personne qui veut aller faire du tourisme en France alors que sa mission est de soutenir le secteur du tourisme à La Réunion.

M.M.