Economie

Coronavirus : mesures du Département pour les agriculteurs

Préparation de la campagne sucrière et distribution de paniers de produits frais fournis par les maraîchers réunionnais

Manuel Marchal / 8 avril 2020

Hier lors de la présentation du Plan de continuité de l’économie, Cyrille Melchior, président du Département, a donné des précisions sur l’action de la collectivité dans le domaine de l’agriculture. Une réflexion est en cours avec la Chambre d’agriculture au sujet de la prochaine campagne sucrière, et les 15000 paniers de produits frais livrés chaque semaine aux personnes nécessiteuses sont fournis par l’ensemble de la profession, indépendants y compris.

JPEG - 143.6 ko
Le Département travaille avec la Chambre d’agriculture pour préparer la prochaine campagne sucrière. (photo d’archives)

Cyrille Melchior, président du Conseil départemental, a évoqué hier plusieurs dossiers relatifs à l’agriculture lors de la conférence de presse présentant le Plan de continuité de l’économie.

La question de la campagne sucrière commence à devenir urgente. En effet, elle commence habituellement dans trois mois, il est nécessaire de la préparer ce qui est loin d’être évident avec un confinement dont la sortie le 15 avril est encore loin d’être acquise. Or, une campagne sucrière, c’est, comme l’a rappelé le président du Département, une importante circulation de travailleurs, d’engins agricoles et de camions. Cyrille Melchior a indiqué que le Département travaille en ce moment avec la Chambre d’agriculture pour anticiper les difficultés et accompagner les agriculteurs.

Par ailleurs, la collectivité a pris l’initiative de distribuer par l’intermédiaire des CCAS 15.000 paniers de produit frais à des personnes bénéficiaires selon les critères de la collectivité. Ces paniers visent à compléter l’offre des colis alimentaires qui sont essentiellement composés de denrées non périssables. Cyrille Melchior a souligné que les fruits et les légumes de ces paniers viennent de « toutes les exploitations agricoles de La Réunion, y compris des indépendants, qui ne sont pas adhérents à une coopérative ». Ces 15.000 paniers par semaine apportent aussi un soutien aux maraîchers qui voient leur activité fortement réduite en raison du confinement. Le président du Département a salué la solidarité de l’ensemble du monde agricole face à la crise.

M.M.