Economie

Crise financière : la Chine pour un nouvel ordre financier international

Forum Chine-Russie

Témoignages.re / 3 novembre 2008

Mardi à Moscou, le Premier ministre de la Chine a expliqué quel est le point de vue de son pays à deux semaines de la rencontre de Washington. "Chine nouvelle" précise que Wen Jibao a argumenté pour l’urgence d’un nouvel ordre financier international, fondé sur un système monétaire international composé de plusieurs monnaies. Le Premier ministre chinois a par ailleurs confirmé que la sortie de crise doit passer par un renforcement de la coopération internationale, tout en indiquant que les pays développés doivent assumer leur responsabilité.

Le Premier ministre chinois Wen Jiabao a souligné mardi à Moscou l’importance de la confiance, de la coopération et d’un nouvel ordre financier international pour faire face à la crise financière globale.
La confiance et la coopération est plus précieuses que l’or ou toute monnaie devant cette crise, a indiqué M. Wen dans son discours prononcé à l’ouverture du 3ème Forum économique sino-russe.
Il a appelé les pays développés doivent assumer leur responsabilité et obligation et adopter des politiques plus efficaces pouvant stabiliser leur propre marché financier ainsi que celui du monde.
La communauté internationale doit coopérer dans les efforts pour stimuler le développement de l’économie mondiale et réduire les pertes que la crise actuelle peut causer aux pays en voie de développement, notamment les pays les moins avancés, a-t-il relevé.
Il a indiqué que la Chine était prête à jouer un rôle actif et coopérer avec les autres pays dans le traitement de la crise financière globale, affirmant : maintenir un développement stable et relativement rapide de son économie sera la plus grande contribution de la Chine au monde.
M. Wen a souligné que la situation actuelle montrait l’urgence d’établir un nouvel ordre financier international.
Le système des institutions financières internationales doit être amélioré pour qu’elles puissent fonctionner efficacement dans la sauvegarde de la stabilité financière régionale et globale, a-t-il dit.
Il faut renforcer le droit des pays émergents et en développement de savoir et de parler dans ces institutions, a ajouté M. Wen.
Il a aussi proposé de réformer le mécanisme de supervision financière et d’établir des normes réglementaires financières efficaces et d’un système d’alerte.
M. Wen a préconisé l’accélération de la mise en place d’un système monétaire international composé de multiples monnaies.
A propos de l’économie chinoise, M. Wen a affirmé qu’elle bénéficie d’un développement stable et relativement rapide et que le système financier chinois est sain et stable.
L’économie chinoise est capable de résister aux risques et dispose d’énorme énergie, a-t-il dit.
« Nous sommes complètement confiants sur le développement économique et la stabilité financière de la Chine », a-t-il déclaré.


Pour « des réformes efficaces et complètes »

L’intervention d’une porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères précise la position de la Chine pour une réforme du système financier mondial.

La Chine a appelé mardi à « des réformes efficaces et complètes » du système financier international pour faire face à l’actuelle crise financière internationale.
« La crise financière en cours a exposé les lacunes et les faiblesses de l’actuel système financier international », a indiqué Jiang Yu, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères pour commenter la position chinoise sur la réforme du système financier global.
Elle a déclaré que, d’un point de vue à long terme, la communauté internationale devrait réformer efficacement et de fond en comble le système financier international en consultant tous les intervenants.
« La communauté internationale devrait édifier un système financier international juste, équitable, ordonné et incluant tous les aspects et toutes les parties du monde financier, afin de garantir efficacement un développement continu et la prospérité de l’économie mondiale », a-t-elle ajouté.