Economie

Du poisson frais réunionnais dans les collèges et lycées

Journée mondiale de la pêche artisanale

Témoignages.re / 22 novembre 2017

Du poisson frais issu de la pêche réunionnaise a été préparé et servi hier à plus de 29 000 élèves de 71 collèges et lycées de l’île. L’initiative, portée pour la seconde année consécutive par l’ARIPA, avec le soutien de la Région et du Département, appelle à être renouvelée plus souvent. Objectifs affichés : privilégier les circuits courts, développer la part de produits locaux dans les menus des restaurants scolaires et trouver de nouveaux débouchés à la filière. 

JPEG - 60.2 ko

L’ARIPA, association interprofessionnelle qui regroupe plus de 90% des acteurs de la pêche fraîche à La Réunion, a organisé hier une nouvelle opération de promotion des produits issus de la pêche locale dans les établissements scolaires.

A l’occasion de la journée mondiale de la pêche artisanale, du poisson frais local a été vendu à 18 cuisines centrales préparant les repas pour pas moins de 71 établissements scolaires de l’île.

L’année dernière, l’ARIPA avait offert près de 200 kilos de poisson frais local à 3 cuisines centrales desservant 17 établissements. Preuve que le menu proposé avait plu aux élèves, l’événement a pris de l’envergure cette année, avec près de 1 200 kilos de poisson – du thon albacore, du thon germon, de la dorade coryphène, de l’espadon et du marlin – vendus à un tarif préférentiel aux cuisines centrales pour la préparation du repas de ce midi.

Avec une participation financière à hauteur de 0,50 euro par rationnaire du Conseil régional, partenaire de l’opération depuis la première édition, les chefs de cuisine scolaire ont pu commander du poisson frais de qualité auprès des membres de l’interprofession, laquelle a également contribué aux travers les cotisations de ses adhérents pour permettre l’approvisionnement à prix préférentiels. Le Conseil départemental a rejoint cette année l’opération pour soutenir cette démarche originale de proposer dans les collèges du poisson frais au menu des cantines.

A l’occasion d’un point presse organisé au lycée de Vue Belle à la Saline, les organisateurs ont rappelé la volonté commune de favoriser les circuits courts, économes en temps, en énergie et créateurs d’emplois locaux, et d’assurer aux élèves une alimentation de qualité, saine et respectueuse de l’environnement.

L’interprofession exprime aujourd’hui le souhait et la volonté de régulièrement renouveler ce type d’action, en l’inscrivant dans le temps, pour faire aimer dès l’école élémentaire, avec la participation des communes, le poisson frais de La Réunion aux plus jeunes. La pêche réunionnaise veut ainsi développer sa part encore limitée (moins de 2 tonnes par an) du marché de la restauration collective.

L’ARIPA, organisation interprofessionnelle reconnue par les Pouvoirs Publics, créée le 12 avril 2010, est l’outil collectif et unique de structuration des opérateurs de la chaîne de valeur du poisson à La Réunion. Composée de 95 adhérents et 10 familles professionnelles, elle regroupe tous les métiers situés en amont (pêcheurs, aquaculteurs, armements, usiniers, grossistes et semi-grossistes) et en aval du processus de mise en marché, dont la restauration touristique et la grande distribution.