Economie

Edéna passe sous contrôle mauricien

Un fleuron de l’industrie réunionnaise n’est plus réunionnais

Témoignages.re / 2 avril 2016

L’achat d’Edéna par Phoenix Beverages est une nouvelle illustration de la prise de contrôle de l’économie réunionnaise par des groupes extérieurs, facilitée par une classe politique qui laisse faire.

JPEG - 54.7 ko

Edéna a souvent été présentée comme un exemple à suivre dans l’économie réunionnaise, une réussite. Un chiffre d’affaires de 17 millions d’euros grâce au travail d’une soixantaine d’employés permettent à Edéna d’être un acteur important de l’agro-alimentaire.

Comme le souligne le document présenté par le PCR le 19 mars dernier, l’installation depuis 70 ans à La Réunion d’un système néocolonial a entraîné la perte de contrôle progressive de l’économie du pays par des groupes extérieurs. La vente d’Edéna au groupe Phoenix est un exemple concret de cette analyse.

Elle a été confirmée un communiqué diffusé hier à l’occasion de la finalisation de la transaction entre le vendeur, le groupe Marbour, et l’acheteur, Phoenix Beverages.

Cette fois, c’est une société qui exploite l’eau venant de deux sources appartenant à la mairie du Port qui est vendue à Phoenix.

La matière première appartient donc à des Réunionnais, les citoyens de la commune du Port. Elle sera exploitée par un groupe mauricien qui fixera donc les orientations et encaissera les bénéfices.

Quand les communistes dirigeaient la mairie du Port, la commune était très attentive à l’avenir de la société Edéna. Il est clair qu’elle aurait donc cherché à mobiliser pour éviter que les richesses produites par l’eau qui lui appartient ne passe dans les mains d’intérêts extérieurs. Mais le parti de Bello, actuellement à la tête de la mairie, ne semble pas partager la même préoccupation. Lors de sa dernière intervention à l’Assemblée, la députée du MPLR a demandé que l’État donne plus de moyens au commissariat du Port.

Sans doute aurait-elle été plus avisée de consacrer ce précieux temps de parole à un autre sujet que le financement de la répression. Elle aurait pu dénoncer à la tribune de l’Assemblée ceux qui ont vendu Edéna à Phoenix et appeler à un rassemblement pour proposer une alternative. Car désormais, c’est une entreprise mauricienne qui décidera de l’avenir d’Edéna.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Eh oui c’est bien triste mais il faut se poser la question du pourquoi.
    Le mauricien il bosse, il bosse il bosse... voilà je pense que c’est la réponse à la question du pourquoi.

    Article
    Un message, un commentaire ?






    • Pour ce qui est d’EDENA, ce n’est pas au ou aux Mauricien(s) à qui il faut s’en prendre. Ni à tomber sur un ou les maire(s), un ou des conseiller(s), un ou les député(s), mais constater qu’en tant que réunionnais, nous n’avons aucun tissu légal qui nous permettrait de nous réunir pour sauvegarder La Réunion.
      KISSA LA VEND SA OTé !!! KISSA CE BOUG LA !!! OUSSA Y Lé OUT L’ EDEN Té ?
      SA MEM OUT FIERTé, Lé MOL !!!

      on dit l’Eau c’est la vie. Je n’ose imaginer notre eau, vendue aux Arabies par des mauriciens, que le produit de la vente n’aille que chez eux, pire que tous ceux qui nous dirigent réunionnais, français, européens, et même des offices internationales ne puissent rien faire au moment où cet état de fait se produirait.
      ARET PLéRé, Cé NOU MEM Y TAP A NOU

      La Possession et le Port démunie de leur Eau commencera leur parcours du Désert au lieu de ce qu’il devrait être, de Santé.

      KOMAN OU VEU KLE PéI Y DEVLOP.

      Article
      Un message, un commentaire ?






  • Je trouve cela INCROYABLE tout de même,que les MÉDIAS LOCAL, ne fassent pas plus grandes MÉDIATISATION de ce qui se passe sur L’ ÎLE de la RÉUNION, a savoir monopole colonial des terres ainsi que des entreprises divers,vente de matière première comme l’eau (usine EDENA), et tout sa avec l’aide de nos politiques qui ont forcément quelque chose a gagner,car ils nous disent constamment dans leur discours démagogique que la façon de faire est VITAL pour L’ECONOMIE de la RÉUNION c’est une éventualité pour eux et ils vont certainement pas dire le contraire car leur PRIVILÈGES EN DÉPEND.

    En quoi le monopôle ainsi que la vente d’usine serait BÉNÉFIQUE pour L’ÉCONOMIE de L ÎLE ?

    Ou tous les bénéfices générer sur L ÎLE va t-il transiter ?

    A qui profite tous ces agissement de leurs part ?

    Pourquoi comme pour AIR AUSTRAL, la RÉGION RÉUNION n’a tel pas INTERVENUS afin de conserver une ENTREPRISE LOCAL AINSI QUE CES BÉNÉFICES RÉALISER SUR NOTRE ÎLE ? (USINE EDENA)
    A mon sens tout est copinage,tout est fais pour maintenir la GRANDE MASSE DE LA POPULATION(LES CITOYENS MOUTONS) dans une certaine PRÉCARITÉ, qui ne sont pas les leurs, et ils estiment d’avoir encore le mérite de leur actions qui n’est qu’INJURE a l’égard de la population

    Comment ces personnages politique peuvent ils prétendent de défendre une population PAUVRES,quand eux même gagnent 10 a 15 fois plus qu’une personne qui touche LE REVENU MINIMUM D’INSERTION ?
    Elle est ou la réalité quand on voit certaine personne qui critiquer certaine façon d’agir de ces politiques et que ces même personnes se sont fait proposer une PETITE PLACE AU CHAUD a la région(personne qui organiser des blocage de route pour se faire entendre et maintenant se fais TOUT PETIT). HONTE A EUX !!!!!!!!

    LE SYSTÈME COLONIAL N’A PAS CHANGER, le PAYS dicte sa LOI aux ULTRAS MARINS diriger par des COLONS,qui ABUSENT de leur PSEUDO POUVOIR D’AUTORITÉ comme avant ou après 1848, en plaçant ce qui veulent partir dans leur sens dans une situation confortable. ET OUI SA A TOUJOURS EXISTER ET SA CONTINUERA DANS CE SENS.

    2193 c’est le nombre ISF(Impôt de solidarité sur la fortune), a la RÉUNION, faut avoir un un PATRIMOINE dont la VALEUR NETTE TAXABLE est SUPÉRIEUR a 1,3 millions d’euros. ISF sera toujours payant pour les personnes qui ont constituer leur patrimoine que dans l’immobilier(car ISF devient IFI ) en d’autres terme cela ne concernera plus les (placements financier,l’épargnes et autres valeurs mobilières ainsi que la détention d’actions. LA PLUPART DE CES FORTUNES ONT LE SOURIRENT CAR ILS SERONT EXONÉRER POUR LES RAISONS QUE JE VIENS DE CITER. ENCORE UNE FOIS QUI SONT LES HEUREUX BÉNÉFICIAIRES DU SYSTÈME.JE VOUS LAISSE DEVINER ?

    .Et combien de RMISTES avons nous ?
    Quel est le pourcentage de CHÔMAGE TOUS LE MONDE CONFONDUS ?

    Article
    Un message, un commentaire ?