Economie

Inflation : la plus forte hausse des prix est à La Réunion

Plus 2,6% en 12 mois

Risham Badroudine / 15 mars 2009

L’INSEE a publié vendredi dernier son communiqué sur l’évolution des prix à La Réunion pour le mois de février 2009. Le plus forte hausse concerne les produits de première nécessité, alors qu’à La Réunion les prix sont déjà 30 à 60% plus élevés qu’en France. Il est donc urgent de prendre en considération la revendication du COSPAR sur la baisse de 20% de 500 articles de consommation courante.

Selon l’INSEE, l’indice des prix à la consommation des ménages à La Réunion a baissé de 0,8% en février 2009. Mais La Réunion reste de loin le territoire où le taux d’inflation est le plus élevé comparé aux autres DOM ou à l’Hexagone. En effet, sur les 12 derniers mois (de janvier 2008 à janvier 2009), l’indice des prix à la consommation a évolué de 2,6% sur notre île. (Voir graphique “Variation des indices des prix à la consommation”)

D’autre part, rappelons que les prix sont déjà nettement supérieurs à La Réunion comparé à la France. Selon les études, les prix sont entre 30% à 60% plus élevés sur notre île selon les produits.
Lorsqu’on analyse plus en détail l’évolution de l’indice des prix à la consommation, on constate que les prix des produits alimentaires ont progressé de 1,1% en février 2009, soit une progression de 5,3% sur les 12 derniers mois (de février 2008 à Févier 2009). Les plus fortes hausses concernent les produits de première nécessité comme le riz (+41%), l’huile (+28%) ou encore la lessive (-14%). (Voir graphique “Évolution du prix de quelques produits”)

Il est aujourd’hui urgent que la revendication du COSPAR de baisse de 20% sur 500 articles de consommation courante soit prise en compte, d’autant plus que 52% de notre population vit en dessous du seuil de pauvreté.

Risham Badroudine


Communiqué de presse INSEE

Lancement de l’enquête “Emploi 2009” auprès des ménages de La Réunion

Comme chaque année, l’Institut National de la Statistique et des Etudes Economiques (INSEE) effectue une enquête sur la situation de l’emploi (activité, inactivité, chômage, mobilité) et les conditions de travail des personnes vivant à La Réunion.

L’exploitation des résultats de cette enquête sert à mesurer l’évolution de l’emploi et du chômage et constitue un outil précieux pour les décideurs locaux et nationaux, qui les aide notamment à évaluer l’impact des dispositifs d’aide à l’emploi.

La collecte de cette enquête est répartie sur trois mois : du 16 mars au 20 juin 2009.
Les réponses des familles resteront strictement anonymes et confidentielles, conformément à la loi. Elles ne serviront qu’à l’établissement de statistiques.