Economie

L’autonomie énergétique, c’est possible à La Réunion !

Eviter une dépense de plus de 600 millions d’euros par an

Maurice Gironcel / 31 mars 2017

JPEG - 42.5 ko

La Réunion est dépendante de l’importation massive d’énergies fossiles (charbon, pétrole). Chaque année, les Réunionnais dépensent plus de 600 millions d’euros dans un modèle de développement économique carboné. Ce système coûte cher, pollue et aggrave le dérèglement climatique avec toutes ses conséquences (sécheresse, élévation des températures, fortes chaleurs, inondations...). C’est pourquoi il nous faut développer toutes les sources d’énergies propres comme celles produites par le vent, le soleil, la houle et le volcan, si nous voulons atteindre l’autonomie énergétique.

Car oui, c’est tout à fait envisageable que notre pays se développe qu’au travers des énergies renouvelables. Nous avons plus de 100 000 chauffe-eau solaires installés sur nos maisons. Sainte-Suzanne par exemple est une ville à énergie positive, à base d’énergies propres, à savoir l’énergie solaire, l’éolien et la méthanisation. C’est donc la preuve que nous pouvons être autonomes en matière énergétique, à condition qu’il y ait une réelle volonté politique.

Il est donc possible pour notre pays d’atteindre l’autonomie énergétique et de supprimer complètement les énergies fossiles qui polluent notre pays et la planète.

Maurice Gironcel,
Maire de Sainte-Suzanne, Président du SIDÉLEC Réunion


JPEG - 68.1 ko

FOCUS :

Le SIDÉLEC, une collectivité d’investissement !

Cette année 2017 marquera un tournant pour le SIDÉLEC Réunion : plus de 400 chantiers prévus et 14 millions d’euros de budget en investissement seront injectés dans l’économie réunionnaise. C’est la contribution de la collectivité au développement économique de l’île.

Tout en tenant compte des contraintes budgétaires qui pèsent sur les collectivités d’une manière générale, le SIDÉLEC Réunion maintient ses priorités : pouvoir satisfaire les besoins de la population qui augmente chaque année et protéger les biens et les personnes.

Par ailleurs, le SIDÉLEC Réunion s’est doté d’un Programme Pluriannuel d’Investissement (PPI) qui s’étale sur 3 ans : 2016-2019. Ce PPI s’appuie sur trois principes : visibilité financière, transparence et collaboration étroite entre les communes, les bureaux d’études et les entreprises.