Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Economie

L’autonomie énergétique grâce au soleil est possible : « Mafate village solaire »

Inauguration du micro-réseau d’Îlet à Bourse

mercredi 21 septembre 2022, par Manuel Marchal


Ce 20 septembre, le SIDELEC Réunion, EDF et leurs partenaires ont inauguré le micro-réseau d’Îlet à Bourse dans le cirque de Mafate. Cette installation permettra à 19 familles d’avoir droit à l’autonomie énergétique grâce au soleil. Elle s’inscrit dans le plan « Mafate village solaire ». À terme, tous les habitants du cirque de Mafate bénéficieront de l’énergie solaire pour couvrir tous leurs besoins. Cette réalisation montre la marche à suivre pour l’autonomie énergétique de La Réunion.


« Cette inauguration apporte un nouveau souffle à 19 familles de Mafate. Nous récoltons aujourd’hui les fruits d’une collaboration de chaque instant avec l’ensemble de nos partenaires. Mafate Village Solaire est avant tout une grande aventure Humaine, celle de La Réunion et des Réunionnais », c’est ce qu’a déclaré hier Maurice Gironcel, président du SIDELEC Réunion, lors de l’inauguration du micro-réseau d’Îlet à Bourse.

Plus besoin de groupe électrogène

Grâce à cette installation, les 19 familles de cet îlet n’ont plus besoin d’un groupe électrogène pour produire leur énergie. Elle vient désormais du soleil. Des panneaux photovoltaïques alimentent des batteries qui permettent de lisser la livraison d’énergie. Ces batteries peuvent assurer jusqu’à 5 jours d’autonomie, de quoi largement tenir en cas de manque de soleil lors d’épisodes pluvieux.
La réalisation de ce projet est le résultat d’un partenariat du SIDELEC Réunion avec EDF, ainsi qu’avec les collectivités territoriales concernées. Il s’inscrit dans un plus vaste projet : « Mafate village solaire ».
À terme, tous les habitants du cirque de Mafate bénéficieront de l’énergie solaire pour couvrir tous leurs besoins. Cette réalisation montre la marche à suivre pour l’autonomie énergétique de La Réunion.

Une initiative à étendre partout à La Réunion

A La Réunion, l’énergie solaire est disponible en abondance. Grâce à l’évolution technologique, le coût de cette énergie diminue constamment. Cela rend possible la réalisation de centrales de proximité. A Îlet à Bourse, 19 familles sont connectées à un réseau. Quand l’habitation est isolée, un kit solaire permet de rendre une famille autonome, avec des panneaux et des batteries à la capacité adoptée.
Un tel projet peut être étendu à tous les villages des Hauts. Le soleil pourra produire l’électricité, et un complément pour le chauffage pourra être assuré par des petites centrales de proximité fonctionnant avec une autre ressource locale disponible en abondance : la biomasse.
Dans les villes, de tels micro-réseaux sont envisageables à l’échelle d’un immeuble, voire d’un groupe d’habitations. Grâce à l’autoconsommation, plus besoin de payer une facture dont le prix dépend de celui de l’électricité en France.

Moyen pour faire baisser les factures d’électricité

Or, ce dernier est amené à augmenter. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’ENERPLAN, le syndicat des professionnels de l’énergie solaire, appelle au développement d’un grand plan d’autoconsommation pour faire face à la hausse du prix de l’électricité.
Ailleurs dans notre région, l’Université d’Antananarivo sera autonome sur le plan énergétique grâce aux panneaux solaires installés sur les toits des bâtiments : plus besoin de payer des factures à un vendeur d’électricité et plus de risque de délestage.
Ceci rappelle que l’autonomie énergétique grâce au soleil est possible, car la technologie permet à chacun de produire sa propre électricité.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Messages

  • Energie renouvelable, c’est lorsqu’elle est à la fois : locale, donc déjà présente, disponible depuis très longtemps ou de passage, puis inépuisable à notre échelle et enfin, c’est hyper important, gratuite au départ. Je pense qu’il faut à la fois s’y mettre, d’arrêter d’importer des carburants issus du pétrole : carburants, charbon, gaz, et utiliser à la place, les forces dues au vents, aux alizées qui font rêver, puis à celle des courants marins, le solaire et enfin, l’énergie offerte par le volcan, comme le font depuis déjà longtemps l’Islande, le Japon, la Nouvelle-Zélande et bientôt aussi la Guadeloupe, si, si, renseignez-vous. Une page doit se tourner pour l’avenir de nos enfants nés ou à naitre ce XXI° siècle. Cette semaine, c’est la sobriété qui est mise à l’honneur, c’est d’actualité, alors c’est pour quand tout ça ici ? De manière plus volontaire, que certains critiquent car au final, conservateurs, partisans du" laisser faire" ou du "on ne change rien", "on se fout de l’avenir’, ou encore "no future", comme le proclamait jadis les punks, toute une histoire. Action ! Arthur.

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus