Economie

Lancement d’une étude d’impact sur l’acquisition de Vindemia

Observatoire des prix, des marges et des revenus de La Réunion

Témoignages.re / 14 septembre 2019

Dans un communiqué de presse, les membres de l’Observatoire ont annoncé leur décision de réaliser une étude d’impact sur les conséquences du rachat de Vindemia par le Groupe Bernard Hayot (GBH), suite à l’assemblée plénière du 9 août 2019.

L’objet général de cette étude sera "d’analyser les conséquences éventuelles de la vente de Vindemia à GBH en termes de pluralisme concurrentiel, et par voie de conséquence sur la formation des prix".

Face à la polémique et nombreuses voix qui s’élèvent contre le rachat de Vindemai, l’OPMR a décidé de lancer une étude approfondie, afin d’analyser les spécificités de l’opération de rachat des actifs de Vindemia par le groupe GBH, ainsi que ses effets potentiels en matière de structuration du marché de la distribution des produits alimentaire à La Réunion, et de l’évolution de la situation concurrentielle et de le relation commerciale entre les acteurs.

De façon plus large, "dans la mesure où le groupe GBH est également présent dans d’autres secteurs de la distribution (automobile, bricolage, sport..), il s’agira aussi d’analyser l’évaluation du nouveau « pouvoir de marché » que le groupe GBH pourrait détenir à l’issue de cette opération et ses effets immédiats et futurs sur l’économie de l’île", a indiqué l’OPMR dans un communiqué de presse.

Les membres de l’observatoire souhaite être mieux informer des conséquences de ce rachat, à l’instar de l’ensemble de la population réunionnaise, l’ensemble des acteurs économiques et des décideurs politiques. Une fois réalisée, cette étude va être transmise à l’Autorité de la concurrence.