Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Economie

Le taux de chômage retenu pour l’évolution de l’indemnisation est de 9%

La réforme de l’assurance chômage ne sera pas appliquée à La Réunion

mercredi 23 novembre 2022


Le gouvernement a retenu le critère d’un taux de chômage à 9%, calculé selon les normes du Bureau international du travail, pour faire varier la durée d’indemnisation des demandeurs d’emploi dans son projet de réforme.


Cette information a été donné à l’agence de presse, Reuters, d’une source syndicale qui a cité un document officiel. En dessous de ce taux, la durée d’indemnisation sera réduite d’un quart pour les bénéficiaires de l’allocation chômage, sauf les demandeurs d’emploi dans les Outre-mer ou des intermittents du spectacle.

Les droits ne seront rétablis pleinement que si le taux de chômage au sens du BIT dépasse 9% ou si son évolution trimestrielle dépasse 0,8%, peut-on lire dans le document officiel transmis par cette source, lors d’une réunion avec les partenaires sociaux organisée au ministère du Travail pour faire le point sur les conclusions de la concertation menée ces dernières semaines.

Le projet de moduler les règles d’indemnisation du chômage en fonction de la situation du marché du travail, destiné selon l’exécutif à s’attaquer aux difficultés de recrutement, est vivement contesté par les organisations syndicales.

Le ministre du travail, Olivier Dussopt, a précisé qu’elle ne sera pas appliquée Outre-mer et donc à La Réunion, en raison du contexte économique "trop particulier". 

De plus, cette réforme ne sera également pas appliquée à certains métiers. Les intermittents du spectacle, les bénéficiaires du contrat de sécurisation professionnelle, les marins-pêcheurs, les dockers, les expatriés, ne seront pas concernés.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus