Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Economie

Prix à la consommation : - 1,1 % en septembre 2022 et + 3,9 % sur un an

mardi 25 octobre 2022


En septembre 2022, les prix à la consommation diminuent de 1,1 % à La Réunion, après - 0,9 % en août. Les tarifs de l’énergie poursuivent la baisse entamée au mois d’août avec un nouveau recul des tarifs des produits pétroliers. Les prix des produits manufacturés diminuent également en période de soldes. Le recul amorcé en août dans les services se poursuit en septembre, mais la baisse est de plus faible ampleur en raison du rebond des tarifs des services de transports. Dans l’alimentaire, l’augmentation se poursuit et les prix des produits frais repartent à la hausse. Les prix du tabac augmentent légèrement. Sur un an, les prix augmentent de 3,9 % à La Réunion. L’augmentation des prix des services de transports et de l’alimentation hors produits frais pèsent pour moitié dans cette hausse. En France hors Mayotte, les prix reculent de 0,6 % en septembre, et augmentent de 5,6 % sur un an.


Les prix à la consommation reculent de 1,1 % en septembre 2022 à La Réunion (- 0,6 % en France hors Mayotte). Dans l’énergie, la baisse se poursuit pour le deuxième mois consécutif à La Réunion. Du fait des soldes, les prix des produits manufacturés baissent également, ainsi que les prix des services dans une moindre mesure. À l’inverse, dans l’alimentaire, la hausse se poursuit. Les prix du tabac sont également en légère hausse.

Les prix de l’énergie poursuivent leur baisse en septembre (- 8,7 %), en raison de la baisse de la demande de produits pétroliers au niveau mondial et de l’aide de l’État de 10 centimes supplémentaires par litre au 1er septembre (figure 1 et figure 2). Les prix des produits pétroliers reculent ainsi de 11,5 % après - 10,4 % en août, avec notamment une baisse du prix du supercarburant sans plomb de 11,9 % et du gazole de 12,1 %. Le prix du gaz reste inchangé, le prix de la bouteille étant gelé à 15 euros jusqu’au 31 décembre 2022. Les prix de l’électricité sont stables depuis le mois de février.

Les prix des produits manufacturés reculent de 1,4 %. Avec les soldes du mois de septembre, les prix diminuent sensiblement dans l’habillement et les chaussures (- 5,8 %). La baisse est moins marquée pour les autres produits manufacturés (- 0,5 %).

Les prix des services tendent toujours à la baisse, mais dans une moindre mesure par rapport au mois précédent : - 0,2 % en septembre après - 1,1 % en août. D’un côté, après une baisse en août, les tarifs des services de transports rebondissent en septembre (+ 2,3 %), de même que ceux des services de santé (+ 0,5 %). De l’autre, les prix des services de communication diminuent (- 0,4 %), ainsi que ceux des autres services (- 0,8 %). Les tarifs des loyers sont stables.

Dans l’alimentaire, la hausse se poursuit pour le deuxième mois consécutif (+ 0,4 %). Les prix des produits frais augmentent de 2,3 % après 4 mois de forte baisse. Hors produits frais, les prix augmentent de 0,2 % dans l’alimentaire.

En septembre, les prix du tabac sont en légère hausse (+ 0,1 %), selon la note de l’INSEE Réunion.

Sur un an, à La Réunion, les prix augmentent de 3,9 %. C’est moins qu’en France hors Mayotte (+ 5,6 %). L’écart avec le niveau national augmente, du fait notamment d’une hausse des prix moins marquée qu’au niveau national sur l’alimentation et l’énergie (figure 3 et figure 4).

À La Réunion, la hausse des prix sur un an est tirée en premier lieu par celle des prix des services (+ 2,5 %), qui contribuent pour 1,2 point à l’augmentation annuelle totale, particulièrement les services de transports (+ 37,1 % sur un an).

Dans l’alimentaire, les prix augmentent de 7,1 % sur un an, contribuant à hauteur de 1,1 point à la hausse annuelle totale. Les prix des produits frais y contribuent peu (0,2 point) mais augmentent de 13,9 % sur un an (+ 6,5 % pour l’alimentation hors produits frais).

La hausse des prix des produits manufacturés contribuent pour 0,9 point à la hausse sur an, avec une augmentation de 5,0 % des prix de l’habillement et chaussures et de 3,7 % des « autres produits manufacturés ».

La hausse des prix de l’énergie contribue à hauteur de 0,6 point à l’augmentation annuelle, avec une hausse de 10,3 % des prix des produits pétroliers (+ 18,7 % au niveau national), et de 7,1 % des tarifs de l’électricité.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus