Economie

Nouvelle hausse des prix du gaz et des carburants

A partir du 1er octobre

Témoignages.re / 29 septembre 2018

Dans un communiqué diffusé hier, la préfecture explique les raisons qui justifient la décision d’augmenter les prix de vente maximum du diesel, du sans-plomb et du gaz à La Réunion. Rappelons que ces prix maximum sont ceux pratiqués par les distributeurs de ces marchandises.

JPEG - 72.5 ko
L’énergie est un des nombreux secteurs dont le contrôle échappe aux Réunionnais.

Depuis l’actualisation du mois de juillet 2014, afin de mieux correspondre à la nature des produits consommés dans le département, la cotation de référence du supercarburant utilisée est la Mogas 95 Unleaded (en lieu et place de la Mogas 97 Unleaded précédemment utilisée). La référence pour le gazole est restée inchangée. Sur la période de référence, on constate une évolution des cotations moyennes des carburants orientée à la hausse par rapport au mois précédent : + 5,78 % pour le supercarburant, + 6,44 % pour le gazole.
En ce qui concerne le gaz, la cotation mensuelle du BUTANE augmente à 635 $/TM. Ce mois-ci, comme les mois précédents, la structure intègre une pondération des cotations BUTANE et PROPANE afin de se rapprocher de la réalité des produits intrants ainsi qu’une ligne détaillant les droits de douanes acquittés, à hauteur de 0,7 % de la valeur CAF (coût, assurance, fret) en € du produit.
La moyenne des parités sur 15 jours ouvrés s’établit à 1,1640 $ pour 1 € pour le gaz comme pour les carburants. La baisse de l’euro face au dollar contribue à diminuer les prix des produits (- 10 cts pour le gaz, - 1ct pour le SSP et le gazole).

Les prix à La Réunion

Le sans plomb
La hausse de la cotation (+ 5,78 %) est contredite par l’appréciation de la parité euro/dollar (+1,23 %). Le fret est en hausse de 1 point. En définitive, le prix CAF est en hausse de + 4,2 %. Le prix public augmente de 3 cts à 1,54 €/litre.

Le gazole
La hausse de la cotation moyenne du gazole est plus importante que celle du SSP (+ 6,44 %). Comme pour le SSP, le fret est en hausse et la parité est favorable. La conjonction de ces paramètres induit une hausse du prix CAF de + 4,97 %.
Le prix de vente se fixe à 1,24 €/litre (+ 3cts).

Le gaz
La cotation mensuelle (issue de la pondération) est en hausse de 6,4 %. Elle impacte le prix de la bouteille à la hausse à hauteur de + 41 cts environ. L’appréciation de l’euro (+1,22 %) de son coté, influence le prix de la bouteille à hauteur de - 10 cts environ. Le contrat de fret est inchangé. Le prix final de la bouteille s’établit en hausse à 18,41 € contre 18,09 € le mois précédent (+ 32 cts).

En conséquence les prix des produits pétroliers et gaziers de La Réunion s’établissent de la façon suivante au 1er octobre 2018 :

Libellé du produit Prix au 1er octobre 2018
Supercarburant (€/litre) 1,54
Gazole (€/litre) 1,24
GNR (€/litre) 0,79
Pétrole Lampant (€/litre) 0,79
Supercarburant destiné aux professionnels de la mer (€/litre) 0,79
Gazole destiné aux professionnels de la mer (€/litre) 0,78
Gaz (€/bouteille de 12,5 kg) 18,41



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Péna problème comme disait mon cousin mauricien. En effet, j’ai vendu ma voiture polluante pour la remplacer par un vélo électrique...le prix 2200 euros. Cela fait très cher le vélo, mais à présent sur les trajets courts notamment pour aller au travail ou encore à la boulangerie, je ne consomme plus de carburant et physiquement je me sens mieux. Je fais du sport et je ne participe pas indirectement aux paiements du péage imposer pour financer une partie de la NRL. Les taxes pétrolières, c’est aussi un des moyens pour faire payer le CONsommateur des décisions prises pour massacrer le paysage de notre île. Dommage que des comiques ont supprimé le projet de Tram train. Pour les longs trajets, notamment pour rendre visite à mes camarades du Port, j’aurai pu embarquer mon vélo dans le train. Je suis devenu un Radinmalin pas seulement pour soulager mon portefeuille mais aussi pour protéger mon environnement. A plus de 10 francs le litre d’essence, çà coute très chère de polluer et sur le long terme l’économie réalisée me permet d’amortir les 2200 euros investis pour ce vélo.

    Article
    Un message, un commentaire ?