Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Economie

SIDELEC : « Offrir aux Réunionnais un service public d’électricité de qualité et durable ! »

Vers la signature d’un nouveau contrat de concession avec EDF

vendredi 18 mars 2022, par Maurice Gironcel


Le Syndicat Intercommunal d’Électricité de la Réunion (Sidélec Réunion), établissement public, est l’Autorité Organisatrice de la Distribution d’Électricité (AODE). Sur la base d’un Cahier des Charges, signé en 2000, le service public de la distribution électrique a été confiée à EDF. En application depuis plus de 20 ans maintenant, le Contrat de Concession nécessite à cette étape une révision globale au regard des évolutions législatives et la volonté affichée de relever collectivement le défi de la transition énergétique.


Signature d’un accord-cadre entre EDF, la FNCCR et les syndicats en ZNI avant le renouvellement du nouveau contrat de concession avec EDF
Crédit photo Sy.MEG
De gauche à droite assis :
M. Ralph Monplaisir, Président du SMEM, syndicat de Martinique
M. Maurice Gironcel, Président du SIDELEC Réunion
M. Daniel Dulac, Président du Sy.MEG, syndicat de Guadeloupe
De gauche à droite, debout :
M. René Gany, 1er Vice-président du SMEM
M. Olivier Flambard, Directeur Régional d’EDF en Martinique
M. Éric Delorme, 2ème Vice-Président du SIDELEC Réunion
M. Christophe Ovignon, Directeur EDF Archipel Guadeloupe

À l’image de bon nombre d’AODE de France, les syndicats d’électricité de la Martinique (SMEM), de la Guadeloupe (Sy. MEG) et de la Réunion (Sidélec), sous l’égide de la Fédération Nationale des Collectivités Concédantes et Régies (FNCCR) et en particulier de son président M. Xavier PINTAT, ont engagé depuis deux ans des discussions et négociations avec EDF-SEI représenté par son directeur, M. Gilles GALLÉAN, pour aboutir à un nouveau modèle de Cahier des Charges des Concessions pour les systèmes électriques insulaires.

Si ces systèmes insulaires ne reposent pas sur la même organisation du marché de l’électricité, le SMEM, le Sy. MEG et le Sidélec sont des Zones Non-Interconnectées (ZNI) au réseau continental et connaissent néanmoins des spécificités similaires pour l’essentiel. C’est pourquoi, dans un cadre de co-construction c’est au sein de la Commission ZNI de la FNCCR, présidée par M. Maurice Gironcel, les présidents du SMEM, Ralph Montplaisir, du Sy. MEG, Daniel Dulac fortement accompagné de M. Guy Hourcabie, Président du SIEEEN et 1er Vice-Président de la FNCCR, qu’a été élaborée la feuille de route stratégique pour les territoires ultramarins.

C’est dans les faits un « Accord Cadre » FNCCR, EDF-SEI et AODE des trois départements d’outre-mer qui a été signé. Il sera par la suite décliné localement en prenant en compte de manière fondamentale la nouvelle Programmation Pluriannuelle de l’Énergie pour la période 2023-2028 qui s’articule autour d’un programme ambitieux de Maîtrise de la Demande en Énergie, une meilleure résilience du réseau électrique et le développement des énergies renouvelables. Ces orientations participent pleinement à la lutte contre le réchauffement climatique.

Aussi, je ne peux que me féliciter que cet « Accord Cadre » a été officiellement co-signé le 10 mars dernier en Martinique au siège du SMEM. En résumé il préfigure :

– L’instauration d’une nouvelle gouvernance des investissements sur le réseau électrique élaborée dans une vision partagée avec le Gestionnaire de réseau qui se traduit par un Schéma Directeur et une Programmation Pluriannuelle des investissements pour chacune des ZNI. Pierre angulaire du nouveau Contrat Sidélec – EDF.

– La volonté affirmée de nous inscrire dans la transition énergétique pour accompagner nos partenaires (État, Région, Conseil Départemental, communes) et permettre la transformation du territoire par un nouveau cadre financier plus adapté et durable.

– le maintien du modèle concessif assis sur les Tarifs Réglementés de Vente d’Électricité et la péréquation tarifaire pour protéger le pouvoir d’achat des abonnés-consommateurs.

Pour le Sidélec Réunion, il s’agit d’offrir à tous les Réunionnais un service public d’électricité de qualité et durable. Cela passe par une haute qualité du produit distribué par le concessionnaire, le renouvellement, l’extension, l’enfouissement et le renforcement du réseau, la diminution des incidents (temps de coupures).

Dans le cadre des mandatures Régionale, Départementale, Intercommunale et Communale 2020 – 2027, le Sidélec Réunion (AODE), inscrit cette démarche dans un objectif global, cohérent pour, à terme, en équipe et dans la confiance partagée, atteindre l’autonomie énergétique de l’île en 2030.

Le Sidélec Réunion y apportera toute sa contribution pour faire de La Réunion une île verte !

Maurice Gironcel
Président du Sidélec


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus