Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Economie

Vers l’autonomie énergétique avec le Plan solaire régional, les énergies marines et la biomasse

Signature de Convention entre la Région Réunion et l’AFD

samedi 8 octobre 2022


La Région Réunion et l’Agence française de développement ont signé mercredi une convention. Elle vise à contribuer au plan pour aller vers l’autonomie énergétique de La Réunion à l’horizon 2030.


Ce mercredi 5 octobre, à l’Hôtel de Région, la salle Pavageau a accueilli la signature de Convention entre la Région Réunion et l’AFD sur la thématique du développement des énergies renouvelables en présence de la Présidente de Région Huguette Bello, du Conseiller Régional et Président de la SPL Horizon, Jean-Pierre Chabriat, du Conseiller Régional Wilfrid Bertile, de la Directrice de l’Agence Réunion - Agence Française de Développement, Marie-Pierre Nicollet et de la Directrice Régionale Océan Indien - Agence Française de Développement, Patricia Aubras.

Pour la Présidente de Région, Huguette Bello, « le partenariat entre l’AFD et la Région est historique. Dans ce contexte marqué par le changement climatique, les objectifs du développement durable sont encore plus d’actualité. La Région Réunion a fixé 2 caps stratégiques, tout d’abord l’insertion de la Réunion dans son environnement géographique immédiat et de tendre vers l’autonomie énergétique à l’horizon 2030. »

« L’AFD n’est pas une banque comme les autres », selon Marie-Pierre Nicollet. « L’AFD considère d’abord le potentiel de développement de projets avant le financement. Nous sommes une maison d’ingénieurs. L’AFD recherche des solutions de développement durable. Aujourd’hui on signe un financement de 150 000 euros destiné à étudier les voies de développement régional basé sur 3 points :
- élaboration d’un plan solaire,
- prospective sur les gisements en ressources en bio-masse,
- identification des bases d’un futur plan vert de l’hydrogène.
La Programmation Pluriannuelle de l’Energie est le premier pas vers le verdissement du mix électrique réunionnais. »

Pour Jean-Pierre Chabriat, « cet accompagnement, ce partenariat avec l’AFD prend tout son sens. Notre objectif, c’est d’avoir une île résiliente, ouverte au monde, qui s’ouvre vers son économie bleue.
On parle de 87% de dépendance énergétique à La Réunion. Je crois en l’autonomie énergétique. Nous n’avons pas le choix. Nous devons respecter notre environnement et notre île. Pour tracer cette feuille de route, nous menons de nombreux travaux et ateliers dans le cadre du Plan Solaire Régional avec les acteurs économiques pour bien dessiner l’objectif : l’autonomie énergétique et l’emploi.
Le Plan Solaire sera complété par un plan de développement de l’énergie marine. Nous souhaitons également que les gisements de biomasse soient localisés autour de notre île. Nous devons porter une attention particulière au bilan carbone.
Nous souhaitons un développement vertueux, harmonieux et plus juste de La Réunion. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Messages

  • Pas un mot, une idée, un rappel sur la géothermie, je suis sidéré ! A croire que personne ne sait que les pays tels que l’Islande, le Japon, la Nouvelle-Zélande et bientôt la Guadeloupe se sont lancés dans cette énergie renouvelable depuis parfois longtemps, sans oublier Paris avec son utilisation pour chauffer la Maison de la Radio, dans le 16° et la prison ! Pourquoi on informe pas la population de cette solution ? Rien n’empêche bien sur l’utilisation des autres aussi. Toute l’électricité produite sera ça de moins en terme de pollution due à la combustion du charbon, de la bagasse aussi, en attendant, on continue à polluer l’air de la Réunion, jour et nuit, sans souci du long terme, consommez braves gens et surtout ne vous posez pas de questions, contentez-vous de suivre la mode, frimez, profitez, mais jusqu’à quand ? Est-ce vraiment sérieux d’être à ce point irresponsable ? Je ne pense pas, par contre, on risque de le payer cher, nos enfants inclus ! Je roule depuis des années en vélo en me faisant doubler par des caisses SUV ou autres, pas très clean, c’est sur, atchoum quand elles passent et moi, sur la côté de la route en train de forcer sur mes mollets... Bon WE, Arthur.

  • Sur la géothermie ,Arthur a raison . Nous sommes sur un volcan , donc les poches d’eau chaudes doivent exister.
    sauf erreur de ma part, quelques tentatives de forages ont eu lieu , il y a plus de 10 ans. du coté de Salazie et la plaine des cafres , je crois.
    le site de la plaine des sables seraient aussi prometteur. Mais la les écolos vont pousser des hauts cris.
    Pourquoi cela a été abandonné ?

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus