France

Centenaire du PCF : le communisme une idée neuve ?

Ary Yée Chong Tchi Kan / 29 décembre 2020

De 1956 à 1959, la Guyane, la Martinique, la Guadeloupe et La Réunion se dotent de partis politiques spécifiques. Cet acte d’émancipation reçoit l’approbation du PCF qui célèbre actuellement son centenaire. Il soutient l’Égalité des peuples à disposer d’eux-mêmes. Le respect et la solidarité remplacent la tutelle et la domination. C’est une rupture historique dans l’héritage des rapports issus de la colonisation. Les autres partis français sont toujours dans l’ordre colonial alors qu’on assiste au « basculement du monde ».

Le geste des communistes.

Dix ans après la loi du 19 mars 1946 qui transforma les 4 plus vieilles colonies de l’Empire Français en Département, un vent d’autonomie souffla sur le destin de nos peuples.
- 1956 : création du Parti socialiste Guyannais.
- 1957 : Parti communiste Martiniquais.
- 1958 : Parti Progressiste Martiniquais et Parti communiste Guadeloupéen.
- 1959 : Parti communiste Réunionnais.

Le PCF mit fin à l’existence de ses Fédérations et participa à la mutation politique. Il salua l’émergence de partis, souverains dans leurs réflexions, désormais, responsables devant leurs peuples respectifs et devant l’histoire de l’Humanité. Il a suffit de 4 années pour renverser une logique de tutelle en faveur d’une démarche d’émancipation.

La pratique a été facilitée par une conscience commune de l’Egalité entre les peuples. La primauté était consacrée à la solidarité du peuple colonisateur envers les anciens colonisés, et non l’inverse. Il n’était pas juste de faire payer aux peuples colonisés la mise à niveau de leur développement. Résultat : nous n’avons jamais manqué la solidarité du PCF pour l’amélioration des conditions de vie de la population, la reconnaissance de nos identités et la revendication de l’exercice du pouvoir. A contrario, souvent les obstacles au progrès étaient érigés par des colonisés eux-mêmes, jusqu’à manipuler la Constitution Française !

La spécificité et la solidarité.

Sur le chemin de la spécificité et de la solidarité entre nous, retenons 3 expériences significatives.
- Le statut de RUP a été arraché au droit commun européen. Elle est menacée par la recentralisation des fonds par l’Etat Français.
- La reconnaissance d’une date spécifique dans chaque pays pour commémorer l’abolition de l’esclavage est la marque de respect d’une histoire singulière et plurielle.
- La loi faisant du réchauffement climatique et l’étude de ses effets une cause nationale provient d’un parlementaire réunionnais, Paul Vergès, votée à l’unanimité de la représentation politique française.

Ce qui semblait impossible a été réalisé. L’instauration d’un statut particulier dans les anciennes colonies se fera dans un contexte nouveau.

Le basculement du monde.

Le centenaire du PCF se situe à un moment crucial du basculement de l’Histoire.

En 2021, pour son centenaire, le Parti communiste en Chine offrira à son peuple la première place au palmarès de l’économie mondiale. Tout est parti du 23 juillet 1921. Ce jour-là Mao avait réuni clandestinement une douzaine de camarades pour créer le Parti communiste. La réunion a eu lieu, à Shanghai, dans la zone qui était sous occupation française.

Il y a un mois, le PCC a annoncé l’abolition de la pauvreté pour 1,4 milliard d’habitants. C’est une réussite exceptionnelle. A cela, s’ajoutent 2 événements majeurs.
- la victoire sur l’épidémie du Covid-19 et la reprise économique, proche de 2%.
- la création, le 15 novembre 2020, de la plus grande zone de libre-échange économique comprenant les 10 pays de l’ASEAN plus la Chine, le Japon, la Corée du Sud, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.

Cet accord à 15 Etats a été obtenu sous la présidence du Vietnam à l’ASEAN. C’est un succès considérable pour ce pays de 100 millions d’habitants, dirigé par le Parti Communiste Vietnamien. On annonce un taux de croissance de 2,5% en 2020, après avoir contenu l’expansion du covid-19 à 1441 cas et 35 morts, seulement. Aujourd’hui, les autorités coopèrent avec la France et les Etats Unis qui ont déversé un déluge de bombes sur le pays durant plusieurs décennies.
L’esprit de coopération est la marque de ce siècle car il se fonde sur l’Égalité entre les peuples. Il n’y a pas de doute : le communisme est une idée encore neuve.

Ary Yée Chong Tchi Kan