Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > International

Les Etats-Unis espionnent le secrétaire général de l’ONU

L’ONU proteste auprès des Etats-Unis

jeudi 20 avril 2023


Si prompt à accuser les autres d’espionnage, les Etats-Unis ont été prit la main dans le sac. L’ONU a officiellement fait part aux États-Unis de son « inquiétude » suite à la publication d’informations sur la « surveillance » des communications de son secrétaire général Antonio Guterres. Selon le Washington Post, citant des documents confidentiels du Pentagone, les États-Unis ont écouté les conversations d’Antonio Guterres


Les Nations Unies ont officiellement fait part aux États-Unis de son "inquiétude" après des informations parues dans la presse sur la "surveillance" des communications de son secrétaire général Antonio Guterres, a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric. Ce dernier a déploré des "actions en contradiction avec les obligations" américaines.

"L’ONU a officiellement exprimé au pays hôte son inquiétude concernant de récentes informations sur le fait que les communications du secrétaire général et d’autres hauts responsables onusiens ont fait l’objet de surveillance et d’ingérence par le gouvernement américain", a déclaré Stéphane Dujarric.

"L’ONU a indiqué clairement que de telles actions sont en contradiction avec les obligations des États-Unis au regard de la Charte de l’ONU et de la Convention sur les privilèges et immunités des Nations unies", a-t-il ajouté.

Citant des documents confidentiels du Pentagon, le journal américain Washington Post a révélé que les États-Unis ont écouté les conversations d’Antonio Guterres avec d’autres responsables de l’ONU, spécifiquement sur l’Ukraine.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus