Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > International > Madagascar-Grande Ile

Importants travaux d’urgence pour rétablir la circulation dans le Nord de Madagascar

Après le passage de Gamane

jeudi 4 avril 2024, par Manuel Marchal


A Madagascar, près de 100000 sinistrés sont dénombrés dans les régions touchée par le cyclone Gamane. La RN6 reliant le Nord de Madagascar à Antananarivo et la RN5A desservant Antahala, capitale mondiale de la vanille, à la RN6, sont coupées à cause de morceaux de ponts et de chaussée emportés par les flots. D’importants travaux d’urgence sont en cours pour rétablir la circulation et assurer le ravitaillement de la population pour tout ce qui n’est pas produit sur place.


Gamane a fait d’importants dégâts dans le Nord et le Nord Est de Madagascar. Quatre régions sont principalement impactées : Diana, Sava, Analajiroflo et Antsinanana. Selon le dernier bilan du Bureau national de gestion des risques et des catastrophes, 19 morts et 3 disparus sont à dénombrer, 99465 sinistrés, et 22000 ont été en centre d’hébergement d’urgence ou chez leur famille.

Les fortes pluies ont causé d’importants dégâts au réseau routier. Des ponts et des morceaux de route ont été emportés.
Pour les passagers souhaitant se rendre dans les régions sinistrées, des transbordements sont nécessaires. Il en faut quatre entre Ambanja et Ambilobe, distante d’une centaine de kilomètres. Les tarifs des bus ont augmenté à cause des frais de transbordement : 160 000 ariary pour Antananarivo-Antsiranana au lieu de 120 000 normalement.

Si les bus ne peuvent plus passer, les camions non plus. Le ravitaillement est donc très perturbé pour tout ce qui n’est pas produit sur place, notamment lorsque la nourriture manque.
D’importants travaux d’urgence sont donc en cours. La route entre Ambilobe et Antsiranana, tronçon terminal de la RN6 d’une part, et la partie de la RN5 entre Sambava et Vohemar d’autre part ont été rétablies samedi.

M.M.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus