Grande fête de l’unité chez nos voisins

Madagascar a fêté le 64e anniversaire de son indépendance

27 juin, par Manuel Marchal

A Madagascar, le 26 juin est la fête nationale. Elle commémore l’indépendance du pays, proclamée le 26 juin 1960. C’est une des plus grandes fêtes du calendrier chez nos voisins. Les enfants reçoivent des cadeaux et les Malgaches sont nombreux à arborer plusieurs jours avant le drapeau national à leurs fenêtres.

C’était hier le 64e anniversaire de l’indépendance de Madagascar. C’est la fête nationale. Les festivités ont commencé depuis plusieurs semaines. Dans les rues, les vendeurs de drapeaux et d’articles aux couleurs nationales se sont multipliés à l’approche du 26 juin. Pour les Malgaches, la Fête de l’indépendance est l’occasion d’offrir des cadeaux aux enfants.
Depuis plusieurs semaines également, les drapeaux ornent de nombreuses maisons car les Malgaches sont fiers de leur drapeau, et de leur patrie.

Comme pour Noël et le Jour de l’an à La Réunion, la nuit précédant la Fête de l’indépendance à Madagascar est marquée par de nombreux feux d’artifices. Le plus grand se situait à Mahamasina avec au centre le stade Barea.
Hier, la commémoration officielle sous la présidence du chef de l’État eut lieu au stade Barea de Mahamasina, le lieu où fut proclamé le retour à l’indépendance de Madagascar le 26 juin 1960. Le stade accueillit le défilé traditionnel des forces armées. Un podium était dressé sur la pelouse, il accueillit des artistes renommés.
Ailleurs dans d’autres villes, podiums et défilés ont fait de la célébration de la Fête de l’indépendance une grande fête de l’unité des Malgaches.

M.M.

A la Une de l’actuMadagascar

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?