Plus de 75 000 hectares plantés

Soutien de la Chine pour le riz hybride à Madagascar

11 juillet

A Madagascar, une surface équivalente au tiers de celle de La Réunion est plantée en riz hybride, grâce à la coopération avec la Chine. Il s’agit de soutenir l’objectif d’atteindre l’autosuffisance alimentaire dans un pays de 30 millions d’habitants aujourd’hui, 60 millions soit le double, dans 25 ans, et d’améliorer la situation des agriculteurs grâce à l’augmentation de leurs revenus.

Le 8 juillet 2024, Ji Ping, Ambassadeur de Chine à Madagascar et la Ministre malgache des Affaires étrangères, Rafaravavitafika Rasata ont signé conjointement les lettres à échanger sur le Projet d’assistance et de coopération pour le développement de la technologie du Riz hybride à Madagascar.
Selon l’Ambassadeur Ji Ping, au cours des dix-sept dernières années, la Chine s’est engagée à promouvoir le riz hybride à Madagascar, avec une superficie totale plantée de plus de 75 000 hectares, ce qui a augmenté la production et les revenus de nombreux agriculteurs malgaches. La Chine et Madagascar renforceront leur coopération dans les domaines du riz hybride, de Juncao et d’exportation de produits agricoles vers la Chine, afin de garantir la sécurité alimentaire de Madagascar et d’améliorer le niveau de vie du peuple.
La Ministre Rafaravavitafika Rasata a exprimé ses remerciements au gouvernement chinois pour son soutien continu en matière du développement du riz hybride à Madagascar. Selon elle, l’amitié sino-malagasy est comme le dit la sagesse malagasy : « Toy ny rano sy ny vary, ka an-tsaha tsy mifanary, an-tanàna tsy mifandao ».

A la Une de l’actuChineMadagascar

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?