Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > International > Madagascar-Grande Ile

Le Francia pas autorisé à transporter des passagers : plus de 80 morts dans une traversée clandestine

Les inégalités issues de la colonisation et amplifiées par la mondialisation capitaliste obligent de nombreuses personnes à prendre des risques mortels pour se déplacer

vendredi 24 décembre 2021


A Madagascar, le naufrage du Francia était un des premiers points à l’ordre du jour du Conseil des ministres du 22 décembre. Il s’avère que ce bateau n’était pas homologué pour transporter des passagers, alors qu’au moment de la catastrophe 138 personnes étaient à bord. Voici un extrait du compte-rendu de ce Conseil des ministres.


« Des mesures sévères seront prises à l’encontre des bateaux qui opèrent des transports maritimes ou fluviaux clandestinement. Leurs propriétaires, qui mettent la vie des gens en danger, feront également l’objet d’enquête approfondie.

Tel est le cas du propriétaire du bateau Francia qui est un bateau de transport de marchandises et non de personnes. Le propriétaire, actuellement en fuite, ne dispose pas ainsi de licence adéquate.

Compte-tenu de sa taille et de sa capacité, ce bateau était seulement autorisé à avoir à son bord trois conducteurs et au plus une vingtaine de membres d’équipage. Or, selon les enquêtes, il y avait près de 138 personnes au total à bord au moment du naufrage causé par la surcharge. Opérant illégalement et illicitement, Francia n’était pas parti depuis le port légal mais d’Antanambe Mananara.

Un état des lieux du transport maritime clandestin sera prochainement établi afin de connaitre la situation réelle dans ce domaine.
Une enquête sera menée sur cette affaire et en particulier sur les principaux responsables de cet accident. Des mesures seront par la suite prises.

Le propriétaire et le conducteur de ce bateau seront désormais interdits d’exercer dans le transport maritime. »


138 personnes s’entassaient sur ce bateau.



Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus