Maurice

Dans l’actualité à l’île Maurice le 30 juillet 2004

Témoignages.re / 30 juillet 2004

Aide internationale à Maurice après l’explosion de Grand Baie
Le Premier ministre mauricien Paul Bérenger a révélé, mardi au Parlement, que quatre pays ont offert une assistance technique à Maurice, pour établir les causes de la récente explosion survenue à Grand Baie, dans le Nord de l’île. Selon une source parlementaire jointe mercredi matin par la PANA à Port-Louis, les quatre pays en question sont les États Unis, l’Inde, la France et l’Afrique du Sud.
Selon le Premier ministre, il n’existe aucun élément permettant de conférer une dimension terroriste à cette explosion et tout semble plutôt indiquer qu’une fuite de gaz en serait la cause. Cependant, toutes les causes possibles feront l’objet d’enquêtes approfondies, a-t-il ajouté, avant d’évoquer l’assistance technique offerte à Maurice par des "pays amis".


Le nombre de chômeurs en baisse à Maurice
Le Bureau central des statistiques a révélé que le nombre de chômeurs à la fin de juin dernier dans l’île s’élevait à 47.000, soit 8,7% de la population active contre 10,2 % à la même période de l’année dernière. Selon la nouvelle méthode de calcul du taux de chômage, qui est basée sur une enquête sur le terrain, plus de la moitié des chômeurs sont célibataires et se trouvent dans la tranche d’âge de 20 à 24 ans.
Le BCS a également indiqué avoir recensé 494.100 personnes qui avaient un emploi durant le premier trimestre de cette année. Quant à la population active, elle s’élève à 541.100.