Maurice

Fèt nasyonal Moris 2005 “Ensam nu bouzé”

37 ans d’indépendance, 13 ans de République

Témoignages.re / 14 mars 2005

Samedi, l’île Maurice fêtait le 37ème anniversaire de son indépendance et le 13ème anniversaire de l’accession du pays au statut de république. À cette occasion, le consul de Maurice à La Réunion a lu un message du Premier ministre de Maurice.

(Page 3)

Le consul honoraire de la République de Maurice à La Réunion, Jacques Veloupoulé, recevait samedi 12 mars pour le double anniversaire de l’indépendance et de la République de Maurice le consul général de Madagascar Léa Ravololondratavy, l’adjoint au maire de Saint-Denis Dominique Fourel, le président de l’Amicale Maurice-France-Réunion André Kon-Kom-King ainsi que plusieurs autres convives et ressortissants mauriciens.

Unité et Dynamisme

Le Premier ministre mauricien Paul Bérenger a adressé "un message d’unité et de dynamisme". Évoquant l’année écoulée, il revenait sur les luttes économiques menées par Maurice dans un environnement international bien difficile. Avec l’Inde comme partenaire stratégique, l’année 2005 sera décisive pour que Maurice devienne une économie de service et de savoir.
En 2004, Maurice s’est battue pour sauver l’industrie textile en s’appuyant sur l’AGOA (Africa Growth and Opportunity Act). À la tête du lobbying des pays ACP, elle se bat encore pour la réforme de l’industrie sucrière. La préservation de l’environnement a été un autre thème très important, ainsi que la pêche et la politique des transports. La réforme et la démocratisation du système éducatif mauricien se sont poursuivies et pour la première fois dans l’histoire du pays, l’éducation est devenue obligatoire jusqu’à l’âge de 16 ans. Le Premier ministre a félicité les sportifs pour leurs exploits aux Jeux olympiques en Grèce. Il a souligné les bons résultats obtenus dans le combat contre la drogue.

Récupérer les Chagos et Tromelin

Une attention particulière a été apportée à Rodrigues, Agalega et Saint-Brandon pour les aider à progresser dans l’autonomie. Et la République de Maurice s’efforce de compléter son indépendance en agissant pour récupérer l’archipel des Chagos et l’île Tromelin. Les liens avec les pays de la zone se tissent de plus en plus et Maurice confirme son importance internationale notamment en ayant organisé la Conférence des Nations-unies sur les Petits États insulaires en voie de développement.
Exprimant sa solidarité avec les victimes du Tsunami, Paul Bérenger annonce que l’île Maurice met sur pied dans l’océan Indien un système d’alerte semblable à celui du Pacifique. 2005 sera aussi une année électorale. Le mois prochain, le parlement sera dissout et les élections générales auront lieu en août, septembre, octobre.
Le Premier ministre a adressé un message particulier aux étudiants mauriciens, faisant notamment le point sur la réforme éducative.

Eiffel


Cérémonie à Mahebourg

L’île Maurice a célébré ce samedi le 37ème anniversaire de son indépendance, à Mahebourg, dans le Sud de l’île, en présence de son invité d’honneur, le président seychellois James Alix Michel, a constaté la PANA sur place. Quelques milliers de personnes seulement se sont déplacées pour assister à la cérémonie officielle marquée par le lever du drapeau quadricolore mauricien, une parade de la police para-militaire, une chanson de la part des élèves du conservatoire François-Mitterrand, une animation musicale offerte par des artistes locaux et des feux d’artifice sur l’esplanade du Front de mer de Mahebourg. Dans un message qu’il a lu à la télévision vendredi soir, le président mauricien, Sir Anerood Jugnauth, a souligné les efforts faits pour sortir l’île de son sous-développement, en diversifiant sa base économique. "Nous pouvons affirmer qu’avec l’industrialisation, le tourisme, les services financiers et le secteur de l’informatique, l’île s’est engagée dans la voie de la diversification. Mais elle passe actuellement par une phase de transition et nous n’avons pas d’autre choix que de nous adapter aux changements dans le sillage de la mondialisation, de l’érosion des marchés et des prix préférentiels", a-t-il fait ressortir. Maurice a obtenu son indépendance de la Grande-Bretagne le 12 mars 1968, après 158 années de colonisation britannique, de 1810 à 1968, et 110 années de colonisation française, de 1700 à 1810.