Maurice

Ile Maurice : Hausse probable du prix de la farine

Témoignages.re / 7 janvier 2008

Le prix de vente de la farine a d’augmenter dans les jours à venir. Cette décision devrait être entérinée par le Conseil des Ministres. Elle fait suite au changement intervenu dans l’approvisionnement du pays en farine, lundi.
Après plusieurs rebondissements, la State Trading Corporation (STC) va finalement allouer la moitié du contrat 2008 de fourniture en farine aux Moulins de la Concorde (LMLC). La farine sera achetée à la minoterie au prix qu’elle avait proposé lors de l’appel d’offres, soit Rs 20.900 la tonne métrique de farine de type A et Rs 21.000 pour la farine de type B.

Répondant à la Private Notice Question (PNQ) du 4 décembre, le Ministre du Commerce, Rajesh Jeetah, avait dit qu’accepter le prix de LMLC équivaudrait à augmenter le prix de la farine de 73% (avec les subsides gouvernementaux de l’ordre de Rs 400 millions alors que sans les subsides, le prix de la farine augmenterait de 113%). Le ministre avait jugé cette augmentation « inappropriée ». Avec la moitié du contrat à ce prix, elle est probable.
Logiquement, l’augmentation ne devrait toutefois pas atteindre ces 73 ou 113% annoncés, étant donné que la moitié des 94.000 tonnes de farine, soit 47.000 tonnes, sera commandée en Chine à un prix inférieur. Les prix du fournisseur chinois Zhengzhou Jinyuan Flour Industry Co. Ltd sont de Rs 16.000 la tonne métrique de farine de type A et Rs 13 200 pour celle de type B. Ce qui devait permettre au gouvernement mauricien d’économiser (par tonne métrique) Rs 4.800 et Rs 7.900 respectivement sur ces deux types de farine.
Rajesh Jeetah, dans sa réponse au Parlement, avait dit vouloir éviter cette hausse à la population. Car l’augmentation du prix de la farine aurait eu (aura) des répercussions. Il avait ainsi expliqué que si la farine subissait une hausse de 73% (farine subventionnée), le prix du pain maison serait susceptible de passer de Rs 2, 15 à Rs 3. Si la farine n’était pas subventionnée et que le prix augmentait de 113 %, alors le prix du pain maison passerait à Rs 3, 41.

Valérie Olla,
L’Express (Port Louis)