Maurice

Les étudiants mauriciens fêtent à La Réunion un double anniversaire

L’indépendance et l’accession de l’Île Sœur à la République

Témoignages.re / 15 mars 2004

L’association des étudiants mauriciens de La Réunion a été créée en 1988 pour accueillir les Mauriciens venus étudier à l’Université de notre île. L’université de La Réunion compte 130 étudiants mauriciens. L’association, basée à Saint-Denis, rassemble une soixantaine d’entre eux. Hier, ils célébraient ensemble, à la salle des fêtes de Sainte-Clotilde, le 36ème anniversaire de l’indépendance de Maurice et le 12ème anniversaire de l’accession de leur pays au statut de République. Une fête placée sous le thème "Enn sel nasyon enn sel destin". L’hymne national a été chanté en anglais et en français.

Cet après-midi de convivialité a été marqué par la présence du consul de l’Île Maurice à La Réunion, Jacques Veloupoulé. Celui-ci a lu aux étudiants un message du Premier ministre, qui leur était adressé en cette occasion. Un discours dans lequel le Premier ministre, Paul Bérenger, "invite la nation à méditer sur notre destin commun".

Cet extrait a dû particulièrement toucher les étudiants : "Nous vivons dans un monde en rapide mutation et notre petite économie insulaire fait face aux défis de la mondialisation. Notre peuple constitue notre unique ressource. D’où la nécessité pour vous - jeunes générations futures de la Nation - d’être prêts à relever tous les défis".

Seemi Kadir, présidente de l’association, déclarait dans son discours : "nous sommes des étudiants privilégiés et nous voulons montrer que nous sommes patriotes même à l’étranger. Nous sommes fiers de notre indépendance".
Le consulat mauricien est le plus important de La Réunion. Quatre mille Mauriciens vivent à La Réunion. Pour se retrouver, il crée de plus en plus d’association comme l’Association des Mauriciens Français de La Réunion, qui s’est présentée hier.

Les étudiants témoignent volontiers de l’importance de ce jour à Maurice et pour tous les Mauriciens. À la question de savoir si cette fête là-bas est plus proche pour un Réunionnais d’un 20 Décembre ou d’un 14 Juillet, ils répondent que c’est plus proche du 20 Décembre.

Eiffel