Maurice

Maurice améliore ses services d’assainissement

Traitement des eaux usées

Témoignages.re / 1er février 2005

(Page 9)

Le gouvernement mauricien fait construire actuellement une station de traitement des eaux usées à Montagne Jacquot, dans l’Ouest de l’île, pour un coût d’environ 46 millions de dollars US, et d’y connecter environ 200.000 personnes d’ici août 2006. Le projet vise à protéger l’écosystème marin de l’île où sont déversées actuellement les eaux usées. Le ministre des Services publics, Alan Ganoo, en visite au chantier, a déclaré que la priorité du gouvernement est de rattraper le retard accumulé par l’île dans le traitement des eaux usées et d’améliorer les services sanitaires dans la capitale, Port-Louis, à Beau Bassin, à 20 km au sud, et dans la zone industrielle de Plaine Lauzun.
"Ces travaux, qui permettront de déverser les eaux usées après traitement, à 700 mètres de la zone côtière, seront achevés en avril prochain, en dépit des protestations de la part des pêcheurs des régions avoisinantes", a-t-il dit.
Ce projet a été financé par la Banque japonaise pour la coopération internationale (JBIC). La majeure partie de l’île, hormis une partie de Port-Louis et de certaines villes, n’est pas desservie par un système de tout-à- l’égout. Les industries manufacturières et hôtelières déversent leurs eaux usées directement à la mer ; certaines les traitent, d’autres pas, et d’autres encore canalisent ces eaux sous la terre.