Maurice

Maurice : l’Alliance Lepep toujours loin devant

Confirmation du premier pointage

Témoignages.re / 11 décembre 2014

Au second pointage du dépouillement des élections législatives du 10 décembre, la coalition l’Alliance Lepep est toujours en tête. Les résultats partiels lui donnent 46 députés contre 14 à l’Alliance PTr-MMM. Chef de file de la coalition donnée favorite et distancée dans les urnes, le Premier ministre Navim Rangoolam est en passe de ne pas être élu, il comptait 400 voix de retard sur son plus proche adversaire.

La tendance des premiers pointages se confirme à Maurice. L’Alliance Lepep conduite par le MSM de Sir Anerood Jugnauth est pour le moment créditée de 46 sièges selon les projections faites à partir des résultats issus du second pointage, contre 14 sièges pour l’Alliance Ptr-MMM.

Pour l’Alliance Ptr-MMM, la situation est donc extrêmement difficile. Distancé lors du premier pointage, Paul Bérenger est repassé en position éligible dans sa circonscription. A la différence du dirigeant du MMM, ce n’est pas le cas pour le chef de file des travaillistes, le Premier ministre sortant Navim Rangoolam. Ce dernier est en effet 4e dans sa circonscription, alors qu’il doit absolument être dans les 3 premiers pour être élu au Parlement. Il doit donc rattraper un retard de 400 voix.

Tenue ce mercredi 10 décembre, les élections législatives de Maurice ont vu l’affrontement de deux grandes coalitions. L’Alliance PTr-MMM était conduite par le Premier ministre sortant et le chef de l’opposition tandis que l’Alliance Lepep avait pour chef de file un ancien président de la République.
L’Alliance Ptr-MMM avait pour objectif de faire évoluer la Constitution vers un régime doté d’un président de la République ayant plus de pouvoir, élu au suffrage universel comme en France.