Maurice

Préserver la vallée Ferney de Maurice

Pétition internationale

Témoignages.re / 11 février 2005

(Page 16)

L’ONG "Nature Watch" a lancé, cette semaine, une pétition internationale demandant aux organisations concernées par la préservation de l’environnement mondial d’intervenir auprès du gouvernement mauricien et de la Banque africaine de développement (BAD) en vue de préserver la vallée de Ferney, dans le Sud-Ouest de l’île, où une autoroute est en construction.
"Beaucoup d’espèces menacées de disparition vivent dans cette vallée qui abrite un écosystème exceptionnel unique et fragile. Cette vallée comprend une des dernières forêts naturelles de Maurice. Il n’en reste que 1,6% sur tout le territoire national. On y trouve des arbres âgés de plus de 400 voire 500 ans", fait remarquer l’ONG, qui rappelle la récente conférence internationale de Paris sur la protection de la biodiversité, où l’accent avait été mis sur la perte de la biodiversité dans le monde.
"Il est triste de constater que Maurice est en train de confirmer ce fait alarmant. Un désastre écologique majeur est sur le point d’être commis dans une des dernières régions sauvages de l’île", déplore encore l’ONG dans sa pétition. Pour elle, même si les travaux de construction de cette autoroute qui passe à travers cette vallée ont déjà commencé, on peut toujours modifier son tracé de manière à ce qu’elle évite cette vallée. Les membres de "Nature Watch" rappellent que Maurice est le premier pays au monde à adhérer à la Convention des Nations-unies pour la protection de la biodiversité biologique lors du Sommet de la Terre tenu à Rio de Janeiro, au Brésil, en 1992.