Dès la fin du ramadan, retour possible des barrages tenus par les citoyens

Mayotte : « l’État nous ment depuis des décennies »

9 avril

La dernière séquence médiatique d’un ministre à Mayotte la semaine dernière n’a pas atteint son objectif. Des citoyens qui votent et qui ont un pouvoir d’achat suffisant pour faire tourner l’économie pourraient de nouveau dresser des barrages sur les routes dès la fin du mois du ramadan.

Saoudati Somo Saindou était invitée lundi de l’émission Zakweli de Mayotte Première. « Je ne sais pas ce qui va se passer le jour de l’Aïd ou le lendemain, mais oui il est possible que les barrages reprennent », a déclaré cette membre des Forces vives. Les Forces vives sont un mouvement de citoyens qui ont barré les routes pour protester contre la politique de l’État à Mayotte.

D’après elle, il n’est pas possible de se déplacer en sécurité à Mayotte. A cause des bandits, « on a toujours peur sur les routes ».
« Je suis en colère contre l’Etat qui nous ment depuis des décennies. On dit souvent que les paroles s’envolent, mais j’ai l’impression que les écrits s’envolent aussi », a-t-elle dit à Mayotte Première.

A la Une de l’actuIle de Mayotte

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?