Mayotte

Création de la réserve naturelle des forêts de Mayotte

7,5 % du territoire de l’île désormais sanctuarisé

Témoignages.re / 5 mai 2021

Sébastien Lecornu, ministre des Outre-mer et Bérangère Abba, secrétaire d’État chargée de la Biodiversité, annoncent la publication du décret de création de la réserve naturelle des forêts de Mayotte. L’exceptionnelle biodiversité qu’abrite cette réserve se trouvera désormais sous protection forte. Par ailleurs, avec le soutien des fonds européens, des opérations importantes de reboisement seront entreprises avec un effet attendu sur la disponibilité et la qualité de l’eau potable pour les Mahorais.

JPEG - 76.1 ko

« Lors du One Planet Summit du 11 janvier dernier, le Président de la République a réaffirmé l’engagement de la France à atteindre l’objectif de 30% d’aires protégées sur son territoire, d’ici à 2022, dont un tiers sous protection forte. », précise un communiqué conjoint du ministère des Outre-mer et du secrétariat d’État à la Biodiversité.
Ce communiqué précise que « le décret de création de cette réserve vient d’être publié ce 4 mai 2021. La réserve naturelle nationale des forêts de Mayotte couvrira 2801 hectares de forêt relevant du régime forestier répartis sur 6 massifs difficiles d’accès soit 7,5 % du territoire terrestre de Mayotte et 51 % des forêts domaniales et départementales ».

« L’enjeu principal est la protection des îlots naturels des forêts sur les monts et crêtes de Mayotte, afin de maintenir ces dernières reliques de forêts dites « naturelles » et restaurer la fonctionnalité des forêts secondaires limitrophes. Le classement du massif en réserve naturelle nationale contribue ainsi pleinement à la préservation du capital écologique exceptionnel de ces forêts, mais également à la protection de la faune terrestre, comme par exemple les roussettes, des chauves-souris insectivores ou le lémurien brun », précise les deux ministères.
 

Planter des arbres

Par ailleurs, un ambitieux plan de reboisement des bassins versants de Mayotte par le Conseil départemental de Mayotte et l’Office national des forêts est engagé en commençant par 150 ha d’ici 2023, permettant d’économiser près de 700 000 m3 d’eau dans les rivières en saison sèche. Ce plan sera complémentaire à la création de la réserve naturelle des forêts des monts et crêtes de Mayotte, qui offrira des moyens pour la lutte contre la déforestation. Ce projet est rendu possible grâce au fonds européens mobilisés par les acteurs dans le cadre du programme européen FEADER.