Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > International > Monde

40 ans sans revoir La Réunion

Ginette Bachet née Perrault

samedi 7 mars 2009


Ginette est une Réunionnaise qui a quitté son île depuis plus de 40 ans, sans avoir eu l’occasion de la revoir. Elle vit depuis longtemps à Vierzon et garde dans son cœur l’envie de revenir découvrir La Réunion d’aujourd’hui.


Ginette est une petite dame de 65 ans qui vit aujourd’hui très modestement à Vierzon, ville de 30.000 habitants du centre de la France. Originaire de La Réunion, elle a quitté son île en 1968, à l’époque du BUMIDOM, pour atterrir à Paris dans un Foyer de jeunes travailleurs. À son arrivée, elle obtient un travail comme dame de compagnie auprès d’une personne âgée issue d’une riche famille de la capitale. Elle occupe cet emploi pendant deux ans et elle habite dans une chambre de bonne sous les toits. Cependant, elle se souvient avoir été convenablement traitée par cette famille dont elle ne connaît plus le nom d’ailleurs.

Joie et nostalgie

En 1970, elle rencontre un homme qui deviendra son mari. Elle quitte alors son emploi pour le suivre. Lui travaille dans les hôpitaux et souhaite qu’elle puisse être une femme au foyer.
Aujourd’hui, elle le dit elle-même, son but était de quitter La Réunion parce que « il n’y avait pas d’avenir là-bas » et déjà, toute petite, elle voulait quitter La Réunion et venir vivre « en France » même si au début cela a été très dur et qu’elle partait à l’aventure, sans rien connaître de la France.
Sa vie avec son mari lui a apporté beaucoup de joie puisqu’elle est mère de 4 enfants, 3 garçons (Bruno, Patrice et Laurent) et d’une fille (Catherine). Ces quatre enfants sont aujourd’hui majeurs et ont fait leur vie en Métropole. Elle est même aujourd’hui grand-mère. Cependant, elle nous dit souvent penser à La Réunion et de son souhait d’y revenir quelques semaines pour visiter. Elle ne conçoit pas de revenir vivre à La Réunion. Sa vie est aujourd’hui et depuis longtemps en Métropole et pas ailleurs.
Sa vie est maintenant celle d’une petite dame qui vit seule après le décès de son mari intervenu, il y a plus de 10 ans déjà, à l’approche de ses 60 ans. Elle vit donc avec la petite pension de reversions de 287 euros de son mari et rêve de revoir La Réunion tout en sachant que ses revenus ne le lui permettront jamais.
Son rêve de revoir La Réunion lui amène à nous dire qu’elle n’y a d’ailleurs plus d’attache puisqu’elle a été abandonnée par son père lorsqu’elle avait trois mois et demi, à la mort de sa mère, et qu’elle a été élevée par sa grand-mère aujourd’hui décédée.
Il devrait lui rester sûrement une demi-sœur du côté de Saint André, une demoiselle Perrault avec qui elle n’a jamais eu de relations.
Elle compte maintenant sur la 2ATF, l’association présidée par Jean-Bernard Parvedy pour l’aider peut-être à revenir passer quelques jours du côté de l’océan indien.

Hefhache


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Messages

  • Bonjour,

    Je souhaiterai rentrer en contact avec Mme Ginette Bachet : je pense qu’elle fait partie de la famille de mère (née SOUDARD Armande).

    Merci me contacter au : beatrice.mbajoumbe@sfr.fr


Facebook Twitter Linkedin Google plus