Monde

A contre-courant de l’histoire…(3)

Ary Yée Chong Tchi Kan / 21 août 2020

Pour nos camarades et les Réunionnais inondés par une masse d’informations, la fin du communiqué de Huawei d’hier est très instructive.

JPEG - 68.3 ko
Le médicament cubain a été utilisé avec succès en Chine pendant la bataille de Wuhan.

« Chez Huawei, l’innovation se concentre sur les besoins des clients. Nous investissons massivement dans la recherche fondamentale en nous concentrant sur les percées technologiques qui font avancer le monde. Nous employons plus de 194 000 personnes et sommes présents dans plus de 170 pays et régions. Fondée en 1987, Huawei est une société privée entièrement détenue par ses employés. » L’information n’est pas nouvelle mais le rappel est bon pour comprendre la vraie nature de la guerre lancée par la puissance américaine.

Nous devons avoir en mémoire Cuba. Tous les Présidents américains - y compris Obama-maintiennent le blocus de Cuba et élargissent les sanctions contre toutes entreprises qui commercent avec lui. L’ONU les condamne régulièrement et presque à l’unanimité. Ils se disent démocrates et républicains mais refusent de lever cette atteinte à la souveraineté des Cubains. Ils ne peuvent pas accuser Cuba avec les mêmes arguments utilisés contre la Chine et ses entreprises.

Quel que soit le Président américain élu dans 2 mois, il sera confronté à l’expérimentation à de nouveaux modèles sociaux et politiques. L’American Way of Life est en déclin, notamment depuis la crise du sur-endettement des ménages en 2008. L’arrivée de Trump au pouvoir a correspondu au triomphe du Président chinois à Davos qui avait reçu une standing ovation pour sa vision historique du monde : une communauté de destin. Malgré leurs handicaps, les médecins cubains ont été solidaires du monde entier pour combattre le coronavirus. Il va sans dire que la politique américaine est à contre courant de l’histoire.

Ary Yee-Chong-Tchi-Kan