Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > International > Monde

Commémoration des 50 ans de déportation des Chagossiens : Un devoir de mémoire

lundi 19 juin 2023, par Le Mouvement de la Paix


Ce samedi 17 juin 2023, Le Groupe Réfugiés des Chagos (GRC) organisait la commémoration des 50 ans de la dernière déportation. Une délégation de 27 réunionnais était présente pour ce moment historique.


Nous avons été nombreux à avoir fait le déplacement Réunion-Maurice pour participer aux cérémonies du 50ème anniversaire du dernier convoi de déportation des Chagossiens.

Nous remercions le Groupe Réfugiés des Chagos pour leur accueil chaleureux.

L’événement auquel nous avons assisté « Aujourd’hui ce n’est pas un jour de fête, c’est un jour de commémoration ! » Selon Olivier BANCOULT lors de son discours.

C’est l’évocation d’un moment bouleversant, « dans l’histoire de Maurice et l’histoire du monde ».

C’était un moment que le Groupe Réfugiés des Chagos ne pouvait passer sous silence.

C’est d’un seul cœur que nous avons écouté les témoignages émouvants de deux déportés chagossiens, suivi du témoignage filmé de Rowly Saminaden, capitaine du Nordvaer lors de cette dernière expédition.

Le président du Groupe Réfugiés des Chagos, Olivier BANCOULT a, pour sa part, condamné encore une fois les crimes commis par la Grande Bretagne et les États-Unis et a réaffirmé la volonté des Chagossiens de retourner chez eux ! Il en appelle à tous les Chagossiens, les natifs et ceux des autres générations afin de développer les Chagos et construire une vie nouvelle.

Dans son intervention le premier ministre, Pravind Jugnauth, est revenu sur la longue et triste histoire des Chagossiens qui est rattachée à celle de Maurice. Il a rassuré l’assistance sur le fait, que « malgré les fortes pressions », il n’y aura pas de compromis sur les points essentiels dont les souhaits des Chagossiens. Il a aussi salué la présence de tous ceux qui, de l’extérieur, ont participé à la lutte chagossienne, et surtout le Comité de Solidarité Chagos - La Réunion et le Mouvement Réunionnais Pour la Paix, qui ont soumis la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de Paix.

La cérémonie s’est terminée par une exposition photos et le dévoilement d’une plaque commémorative au son des tambours des Chagos.

Dimanche, c’est la culture Chagossienne qui sera à l’honneur. La délégation réunionnaise, quant à elle, rentrera dans la soirée, à la clôture de ce week-end commémoratif.

Georges Gauvin et Alain DRENEAU
Pour le Comité Solidarité Chagos - La Réunion
Julie PONTALBA
Pour le Mouvement Réunionnais
Pour La Paix.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus