Monde

Hugo Chavez nous a quittés

Un deuil international pour un comandante

Témoignages.re / 7 mars 2013

Dans la nuit de mardi à mercredi, Hugo Chavez a été vaincu par le cancer. L’annonce de son décès s’est répandue dans le monde, elle a créé une grande émotion, particulièrement en Amérique latine où le président du Venezuela était un des fondateurs de l’ALBA, Alliance bolivarienne pour les peuples de notre Amérique, rassemblant outre le Venezuela, Cuba, le Nicaragua, l’Équateur, la Bolivie, la Dominique, Saint-Vincent, Antigua-et-Barbuda.

JPEG - 20.5 ko

Hugo Chavez luttait contre le cancer depuis déjà de longs mois. Il avait connu quatre interventions chirurgicales. Malgré tout, il avait réussi à être réélu brillamment à la tête du pays lors de la dernière élection présidentielle.

Au Venezuela, le peuple a été envahi par le chagrin. Hugo Chavez avait en effet réussi à utiliser l’argent du pétrole pour réduire les inégalités. Tous les dimanches, il animait une émission télévisée, "Alô presidente". Si l’horaire de début était connu, 11 heures, il est déjà arrivé qu’Hugo Chavez réponde en direct aux appels jusqu’au-delà de 19 heures, soit une présence à l’antenne de plus de 8 heures consécutives.

Cette présence auprès des plus pauvres, elle se manifeste aussi par sa photo affichée aux côtés de portraits du pape ou de tableaux de la Cène des apôtres dans les cases des bidonvilles.

En partenariat avec Cuba, il a été un des acteurs du renversement de la situation. Désormais, les États-Unis ne sont plus les maîtres de l’Amérique latine. Il a même été jusqu’à expulser un "ambassadeur yankee" du Venezuela.

Dans les négociations sur le Climat, il représentait le soutien de son pays à la cause des victimes. Il demandait la tenue d’un referendum mondial sur le Climat, et le Venezuela a décidé de planter des arbres.

Depuis 14 ans, Hugo Chavez était à la tête du Venezuela après avoir payé par la prison son engagement politique. Il a réussi à résister à un coup d’État, et il a su garder la confiance d’un peuple qui pleure un des siens depuis mardi soir.