Monde

Le président sud-africain salue le rôle joué par le Sénégal dans l’éradication de l’Apartheid

Relations entre les peuples

Témoignages.re / 27 octobre 2017

Le président sud-africain, Jacob Zuma, a adressé, mardi, ses remerciements à son homologue sénégalais, Macky Sall, et à son gouvernement pour la tenue dans son pays des festivités marquant la commémoration du 30e anniversaire des pourparlers historiques de 1987 de Dakar qui avaient balisé le chemin pour l’éradication de l’Apartheid en Afrique du Sud.

JPEG - 11.6 ko

Le Président Zuma qui accueillait le président sénégalais dans le cadre d’une visite officielle, a déclaré que les pourparlers et les discussions entre les nations étaient une manifestation de solidarité et d’amitié entre elles. Pour rappel, la commémoration des pourparlers de Dakar avait eu lieu cette année durant la période du 10 au 14 juillet dernier.

« La solidarité dont nous parlons, était une détermination de la part de beaucoup de pays dans le continent, y compris le Sénégal, qui nous avaient prêté une main forte dans la lutte contre le colonialisme et le gouvernement apartheid raciste. Nous n’oublions pas le rôle historique joué par le Sénégal pour abriter ces pourparlers entre un groupe de Sud-africains blancs et le leadership de notre mouvement glorieux, le Congrès national africain (l’Anc), une contribution significative du Sénégal dans le processus de démocratisation de l’Afrique du Sud », a déclaré le Président Zuma au Cape.

Le Président Zuma a également indiqué que sa rencontre avec le président Sénégalais, intervenait à trois jour de la célébration du centenaire du héros de l’Anc, Oliver Reginal Tambo, qui aura 100 ans le 27 octobre.

Hommage à Olivier Tambo

En raison de la décision des autorités sud-africaines de dédier l’année 2017 pour la célébration et la commémoration de la vie de « ce géant sud-africain », le Président Zuma a indiqué, par conséquent, que la visite de Macky Sall en Afrique du Sud soit dédiée à la vie et à l’héritage d’Olivier Tambo. « Nous pensons qu’au regard de nos bonnes relations de solidarité et d’amitié, il est tout à fait normal que nous vous honorons, Monsieur le Président ».

Le Sénégal et l’Afrique du Sud, selon le Président Zuma, partagent les mêmes valeurs de liberté, de démocratie, de l’Etat de droit, et du respect fondamental des droits humains. Et pour cette même raison, selon le Président Zuma, les deux pays doivent accroître leurs collaborations et renforcer leurs partenariats sur des sujets relatifs à la paix, à la sécurité, au développement économique et à la bonne gouvernance au niveau continental.

« Nos deux pays doivent se focaliser en particulier sur la résolution des crises sécuritaires et sur la restauration de la paix dans le continent. Ceci exige de notre part une collaboration accrue dans le partage des informations et des expertises », a conclu le Président Zuma.