Monde

Les jeunes lancent un appel à l’action en faveur du travail décent

Forum de la jeunesse de l’ONU

Témoignages.re / 9 février 2018

Des jeunes du monde entier, rassemblés au Forum de la jeunesse du Conseil économique et social des Nations Unies (ECOSOC), ont discuté de la nécessité d’investir davantage dans le développement de la jeunesse.

JPEG - 70.5 ko

Des responsables jeunesse du monde entier ont lancé un appel à l’action en vue d’améliorer l’avenir professionnel des jeunes. Plus de 700 jeunes ont participé à deux jours de réunion au siège de l’ONU dans le cadre du Forum annuel de la jeunesse de l’ECOSOC.

Organisé les 30 et 31 janvier au siège des Nations Unies à New York, le Forum de la jeunesse de l’ECOSOC a offert une tribune à l’engagement actif des jeunes aux côtés des Etats membres pour discuter du rôle que les jeunes, hommes et femmes, pouvaient jouer dans la construction de communautés rurales et urbaines durables et résilientes qui contribuent au Programme de développement durable pour 2030 . 
Ils ont discuté des défis et des solutions relatifs aux six Objectifs de développement durable qui feront l’objet de discussions lors du prochain Segment de haut niveau de l’ECOSOC et du Forum politique de haut niveau en juillet prochain. Ces objectifs concernent l’eau potable et l’assainissement ; des énergies propres et accessibles ; des villes et des communautés durables ; une consommation responsable ; la vie terrestre ; la paix, la justice et des institutions efficaces. 
Le Forum était présidé par Marie Chatardová, Présidente de l’ECOSOC, en présence du Président de l’Assemblée générale, Miroslav Lajčák, du Secrétaire général adjoint Amina Mohammed et de l’Envoyée spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake

4 domaines d’action

Au cours des débats, près de 200 participants ont participé à une discussion interactive – un IDEATHON – animée par l’Organisation internationale du Travail (OIT), consacrée au rôle de la science, de la technologie et de l’innovation pour favoriser l’engagement, le développement et la résilience de la jeunesse. La discussion était liée aux travaux de l’OIT et de ses multiples partenaires entrepris dans le cadre de l’Initiative mondiale pour l’emploi décent des jeunes , s’articulant autour de deux de ses principales thématiques : les compétences numériques pour les jeunes et l’accès au travail décent pour les jeunes en situation précaire.

Les jeunes ont identifié quatre domaines d’action prioritaires qui ont été présentés sous forme de recommandations à la Présidente de l’ECOSOC et aux participants au Forum :

Garantir à tous un accès abordable et de qualité à la science, à la technologie et à l’innovation en prêtant une attention particulière à l’égalité entre hommes et femmes, à l’intégration entre régions, aux milieux urbains/ruraux et aux groupes marginalisés ;

Favoriser l’éducation et le développement des compétences afin que les jeunes bénéficient de la science, de la technologie et de l’innovation, en veillant à ce que ces compétences soient adaptées aux besoins des jeunes et correspondent aux demandes du marché du travail ;

Encourager les partenariats qui impliquent les jeunes, les gouvernements, la société civile et le secteur privé, par exemple à travers des apprentissages de qualité et l’utilisation des mégadonnées dans l’intérêt public ;

Et collaborer avec les jeunes pour identifier et instaurer les principes communs qui régiront l’usage de la science, de la technologie et de l’innovation en prenant en considération les dimensions éthique et durable.

Écouter les jeunes

« Le travail décent, surtout pour les jeunes, est une composante essentielle des Objectifs de développement durable. Il est important d’écouter ce que les jeunes ont à dire pour pouvoir apporter un changement positif durable pour les jeunes où qu’ils soient », a déclaré Sukti Dasgupta, Directrice par intérim du Département des politiques d’emploi à l’OIT.

Le 29 janvier, à la veille du Forum de la jeunesse, l’Envoyée spéciale du Secrétaire général pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, a consulté les jeunes sur l’avenir du travail, au siège de l’ONU à New York. Cette consultation avait pour objectif d’éclairer son action dans le cadre de ses fonctions de membre de la Commission mondiale sur l’avenir du travail – la deuxième étape de l’Initiative de l’OIT sur l’avenir du travail. Une centaine de jeunes, hommes et femmes, ont participé à une discussion animée organisée par l’OIT sur les grands facteurs de changement – dont l’évolution technologique, sur l’organisation du travail et de la production, la gouvernance du travail et sur l’engagement des jeunes. Les Représentants permanents adjoints de la Suède et de Maurice ont prononcé les allocutions d’ouverture et invité les jeunes à faire entendre leur voix pour faire progresser les Objectifs de développement durable. La consultation a bénéficié des précieux apports du Grand groupe des enfants et des jeunes et du Forum européen de la jeunesse.