Monde

Les jeunes : une richesse au chômage

Bilan 2017 selon la Banque mondiale -3-

Témoignages.re / 26 février 2018

La Banque mondiale a publié un bilan en 12 points de l’évolution de l’économie mondiale l’an passé. La première partie a rappelé l’impact de deux phénomènes qui ne sont pas une fatalité mais sont le résultat de décisions politiques : la pauvreté et le changement climatique. La seconde traite notamment du capital humain.

JPEG - 73.1 ko
Plus de la moitié des jeunes sont au chômage à La Réunion.

Les mariages précoces ont de lourdes conséquences sur les personnes et les économies

Chaque jour, plus de 41 000 filles se marient avant l’âge de 18 ans. Elles sont 15 millions chaque année à connaître ce sort. Un nouveau rapport montre comment un mariage précoce affecte durablement les principales intéressées, mais aussi leurs enfants, leur famille et même leur pays. Cette pratique a des effets en cascade : les filles ont moins de chances de poursuivre des études secondaires, sont plus susceptibles d’avoir leur premier enfant avant l’âge de 18 ans, ont en général des revenus inférieurs et sont davantage exposées aux violences domestiques. Si l’on parvenait à mettre fin aux mariages précoces à l’horizon 2030, les gains réalisés chaque année en termes de bien-être pourraient se chiffrer à plus de 500 milliards de dollars par an à l’échelle mondiale. 

La population mondiale est jeune. Et sans emploi

Alors que l’emploi est l’une des principales voies de sortie de la pauvreté, 60 % des 15-24ns dans le monde sont au chômage. En Asie du Sud et en Afrique subsaharienne, la population des 15-24ns a régulièrement augmenté, jusqu’à atteindre 525 millions en 2015, soit près de la moitié de la population jeune mondiale. L’insertion des jeunes dans le monde du travail est essentielle pour leur inclusion sociale, économique et politique, sans compter que le chômage nourrit les mécontentements et les troubles sociaux et politiques. De plus, de nouvelles recherches montrent que les gens aspirent à gagner des revenus plus élevés qu’auparavant, à mesure que l’accès à Internet augmente. Rien qu’en Afrique, où vivent 1,2 milliard de personnes, on compte 226 millions de nouveaux smartphones connectés à Internet à la fin de 2015.