Monde

Les pourparlers américano-nord coréens seront difficiles

Sommet Corée du nord- Etats-Unis

Témoignages.re / 3 septembre 2019

Une haute responsable de Corée du nord a averti que les espoirs de négociations avec les États-Unis sont en train de s’évanouir, assurant que Washington devra être tenu pour responsable d’avoir poussé Pyongyang à reconsidérer ses mesures.

JPEG - 80 ko
Photo Straits Times

« Nos attentes en matière de dialogue avec les États-Unis disparaissent progressivement et nous sommes poussés à réexaminer toutes les mesures que nous avons prises jusqu’à présent », a déclaré la première vice-ministre des Affaires étrangères nord-coréenne, Choe Son Hui, dans un communiqué publié par l’agence de presse officielle KCNA.

De son côté, le secrétaire d’État américain, Mike Pompeo a été accusé par Choe Son Hui d’avoir proféré des propos déraisonnables. En effet, ce dernier a déclaré « nous avons reconnu que le comportement voyou de la Corée du Nord ne pouvait être ignoré », lors d’une allocution à la Convention nationale de la Légion américaine dans l’état de l’Indiana.

"Ce qu’il a dit pour nous insulter gravement en allant même jusqu’à utiliser une expression comme ’comportement de voyou’, n’est rien d’autre qu’un langage inapproprié, ce que l’administration américaine regrettera sûrement", a assuré Choe Son Hui.

Mike Pompeo « est allé aussi loin que cela dans ses paroles et cela a rendu plus difficile l’ouverture des négociations de travail attendues entre la RPDC et les États-Unis. En outre, cela a renforcé l’animosité du peuple coréen à l’égard des Américains", a encore ajouté le communiqué.

Lors de leur réunion impromptue à la frontière inter-coréenne le 30 juin, le dirigeant nord-coréen, Kim Jong Un, et le président américain, Donald Trump, étaient convenus de reprendre les discussions de travail sur la dénucléarisation dans la péninsule coréenne. Celles-ci sont désormais dans l’impasse depuis leur sommet sans accord à Hanoï fin février.