Monde

Les premières mesures révolutionnaires – 2-

Che Guevara, apôtre des opprimés -2-

Salim Lamrani / 5 décembre 2017

Le cinquantième anniversaire de l’assassinat du Che en Bolivie le 9 octobre 1967 offre l’occasion de revenir sur le parcours du révolutionnaire cubano-argentin qui a dédié sa vie à la défense des « Damnés de la terre ».

JPEG - 40.3 ko

Pourquoi l’appelle-t-on « Che » ?

Le premier à l’avoir surnommé « Che » est Antonio « ñico » López, un membre du groupe de la Moncada, qu’il a rencontré au Guatemala. « Che » est une interjection typiquement argentine. Comme Guevara, en bon Argentin, avait l’habitude de commencer chaque phrase par « Che », il a donc été surnommé ainsi.

Quel fut le rôle du Che dans l’élaboration du « programme révolutionnaire » ?

Le Che joue un rôle-clé dans la création de l’Institut national de réforme agraire et dans l’élaboration de la loi de Réforme agraire promulguée en mai 1959. Selon lui, « le guérillero est d’abord et avant tout un révolutionnaire agraire. Il interprète les souhaits de la grande masse paysanne de posséder la terre, les moyens de production, les animaux et tout ce pour quoi elle a lutté pendant des années ». Il est ensuite nommé Ministre de l’Industrie.

Le Che a également soutenu la création de l’Institut cubain des Arts de et l’Industrie cinématographiques (ICAIC), créé le 2 mars 1959 par la loi 169. Dès le départ, le gouvernement révolutionnaire a fait de la culture une priorité nationale. L’art est nécessaire à l’équilibre d’une société et il est un vecteur d’idées et de principes. Le 7e art est un instrument d’opinion et de formation de la conscience individuelle et collective et contribue à la diffusion des valeurs nécessaires à l’édification d’une société nouvelle basée sur la solidarité, l’intérêt général et le partage. C’est une arme de lutte contre l’ignorance et les préjugés quand elle est utilisée pour atteindre des objectifs nobles et généreux.

(à suivre)

Salim Lamrani
Université de La Réunion

Voir en ligne : Source : The Huffington Post