Monde

Miguel Diaz-Canel nouveau président de Cuba

Changement de génération à la tête de l’État

Témoignages.re / 20 avril 2018

Miguel Diaz-Canel a été élu président de Cuba mercredi. Il succède à Raul Castro. Agé de 57 ans, le nouveau président cubain n’était pas encore né quand la révolution a triomphé en 1959. Ce rajeunissement se fait dans l’union des générations, car Raul Castro est secrétaire général du Parti communiste cubain.

JPEG - 54.5 ko

La Commission nationale des candidatures (CNC) a désigné mercredi Miguel Diaz-Canel, premier vice-président du Conseil d’Etat, en tant que nouveau président du Conseil d’État de Cuba. Cette décision fait suite au choix unanime des 604 députés. Elle a été saluée à l’Assemblée par une ovation debout, M. Diaz-Canel recevant l’accolade de son mentor Raul Castro.

Cet homme de 57 ans "compte une riche carrière politique, s’accordant à la génération née après le triomphe de 1959 et il a grandi avec la révolution depuis qu’il est devenu un leader estudiantin", a déclaré Gisela Duarte, présidente de la CNC, en proposant son nom.

Les autorités ont également annoncé des candidats pour six postes de vice-président. Salvador Valdes Mesa, 72 ans, vice-président et membre du Politburo, a été nommé nouveau premier vice-président.

Ramiro Valdes, 85 ans, a été proposé comme l’un des vice-présidents, ce qui est une décision significative, car elle conservera dans le futur exécutif un chef historique qui a combattu lors de la révolution au côté des frères Castro.
Les propositions pour les postes de vice-présidents incluent Gladys Bejerano, retenue pour un second mandat, et de nouveaux visages, dont l’actuel ministre de la Santé publique, Roberto Morales.

Bien que Raul Castro ait été élu député, il ne fera pas partie du Conseil d’Etat, pas plus que l’actuel vice-président José Ramon Machado, 87 ans, autre figure révolutionnaire.

Des personnalités politiques influentes comme le ministre de la Défense, Leopoldo Cintra Frias, le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodriguez, la dirigeante de la Ligue des jeunes communistes, Susely Morfa, et le dirigeant de la Fédération des travailleurs cubains Ulises Guilarte ont également été proposés pour entrer au Conseil d’Etat.

(Source Xinhua)