Monde

Mise en œuvre de la stratégie pour les jeunes : des progrès

Banque africaine de développement

Témoignages.re / 30 novembre 2017

La Banque africaine de développement a fait de grands progrès dans la mise en œuvre de sa stratégie à travers trois piliers clés : l’innovation, l’intégration et l’investissement. Dans une perspective d’intégration, la Banque a conclu un partenariat avec l’Organisation internationale du travail pour renforcer la capacité des pays africains à harmoniser leurs politiques nationales respectives pour l’emploi des jeunes.

JPEG - 73.1 ko
Plus de la moitié des jeunes sont au chômage à La Réunion.

Le Fonds fiduciaire multidonateur pour l’innovation et l’esprit d’entreprise des jeunes servira d’instrument financier et opérationnel pour le déploiement de l’initiative « Des emplois pour les jeunes en Afrique », qui a bénéficié dès ses débuts d’un soutien du Danemark et de la Norvège à hauteur de 4,4 millions de dollars américains.

La Banque africaine de développement a également développé l’index « Favoriser l’emploi des jeunes » (dit EYE par acronyme pour l’anglais Enabling Youth Employment), conçu pour mesurer les résultats en termes d’emploi des jeunes et inciter les pays africains à adopter des politiques incitatives en ce domaine.

« Avec ce groupe formidable de jeunes provenant d’horizons différents, nous espérons même dépasser l’objectif qu’a la Banque africaine de développement de créer 25 millions d’emplois et doter 50 millions de jeunes des compétences adéquates » a déclaré Ashish Thakkar, de nationalité ougandaise et PDG-fondateur du Groupe Mara. « Il est temps de changer le discours sur la jeunesse d’Afrique ! »